Finance

BAD : Un prêt d’1,5 milliard DH pour soutenir le secteur financier au Maroc

Nouveau prêt de la BAD pour le Maroc. Cette fois-ci c’est le secteur financier qui en sera le bénéficiaire. D’un montant de 157 millions dollars US (soit l’équivalent de près de 1,5 milliard DH), ce nouveau prêt sera destiné plus exactement à soutenir le Programme d’Appui au Renforcement de la Stabilité et de l’Inclusion Financière (PARSIF) au Maroc. Concrètement, cet apport de la BAD contribuera à créer les conditions nécessaires pour raffermir davantage la stabilité et le caractère inclusif du secteur financier marocain, en renforçant le financement de l’économie et notamment des très petites et moyennes entreprises (TPME). Ce programme entend également redynamiser les investisseurs institutionnels, que sont les compagnies d’assurances et les caisses de retraite, afin qu’ils jouent un plus grand rôle dans le financement de l’économie, tout en améliorant leur caractère inclusif.


Le PARSIF répond ainsi aux orientations stratégiques du programme du gouvernement, qui soutient l’amélioration de l’accès aux services financiers tant de la population, notamment des plus vulnérables, que des entreprises en particulier les toutes petites et moyennes entreprises (TPME), tout en veillant à la qualité de la gouvernance du secteur financier pour répondre aux normes et standards internationaux.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Automobile : Le chinois Nanjing Xiezhong s’installe à Atlantic Free Zone

Article suivant

Le gouvernement suspend toute opération d'importation de déchets