Banques

Baisse de 5% des dépôts à terme

La nature des dépôts bancaires des ménages est hétérogène, relève Bank Al-Maghrib. L’institution soutient qu’avec une hausse de 8%, les dépôts à vue non rémunérés ont continué d’observer une croissance vigoureuse, plus importante qu’en 2015 où elle s’était située à 7%.


La banque centrale note que les ménages ont continué de renforcer leurs placements en comptes d’épargne, mais à un rythme moins soutenu avec une progression de 6%, contre une moyenne de 12% enregistrée au cours des dix dernières années. Elle ajoute que les dépôts à terme, totalisant 103 milliards de DH, ont connu une baisse de 5% enregistrée pour la première fois depuis 2009 en lien avec la baisse de la rémunération les assortissant.

Pour leur part, les actifs financiers détenus par les ménages marocains ont progressé de 5,2% à fin 2016, contre 6% en moyenne au cours des trois dernières années, indique Bank Al-Maghrib dans son rapport annuel sur la stabilité du système financier marocain au titre de l’exercice 2016.

 
Article précédent

Crédit bancaire : la reprise se confirme

Article suivant

Hausse des prix : les poissons détrônent les légumes