Événement

BAM : Les crédits bancaires en légère hausse grâce à l’habitat


Sur les 8 premiers mois de l’année 2015, le crédit bancaire s’est élevé à plus de 763 milliards de DH. Cet encours demeure tiré par les crédits immobiliers et ceux relatifs à la consommation et à l’équipement. Les créances en souffrance poursuivent, elles, leur envolée.

L’encours du crédit bancaire a atteint, selon les chiffres établis au mois d’août 2015 par Bank Al Maghrib, un niveau de 763,8 milliards de DH, en hausse de 2,2% par rapport à la même période de l’année précédente.

Les crédits immobiliers représentent 31,5% de l’encours global, ce qui démontre que les banques continuent à financer l’immobilier malgré la morosité du secteur. En effet, les crédits immobiliers ont progressé de 2,9% recouvrant une hausse de 6,6% des crédits à l’habitat (176,18 milliards de DH) et une baisse de -4,4% de ceux à la promotion immobilière (61,28 milliards de DH).

Pour leur part, les crédits à la consommation et ceux relatifs à l’équipement ont augmenté respectivement de 5,6% (46,06 milliards de DH) et 2,1% (142,65 milliards de DH). A contrario, les banques sont prudentes sur les crédits de trésorerie. Ces derniers ont baissé de 3,5% à 175,04 milliards de DH.

Enfin, les créances en souffrance poursuivent leur envolée, en lien avec l’atonie dans certains secteurs ainsi que la volonté d’assainissement des banques. Ces créances ont atteint, au mois d’août 2015, un niveau de 56,3 milliards de DH dépassant 7% de l’encours global des crédits. 

 
 
Article précédent

Deuxième mois de grève dans les facs de médecine

Article suivant

Crise Maroc-Suède : "Le Maroc ne se laissera pas faire"