Industrie

BAM : Les industriels en quête de visibilité

La production industrielle a connu une hausse en avril dernier et devrait connaître la même tendance pour les trois mois prochains. Néanmoins, sur cette même période, près de 35 % des industriels marocains déclarent ne pas avoir de visibilité quant à l’évolution future de la production et des ventes. C’est en substance ce qui ressort de la dernière enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie, réalisée par Bank Al-Maghrib.


Dans le détail, les industriels ont déclaré une augmentation de la production dans la  »Chimie et parachimie » et dans l’ »électrique et électronique » et une baisse dans l’ »agroalimentaire »,  »la mécanique et métallurgie » et le  »textile et cuir ». Pour ce qui est des ventes globales, elles auraient accusé une baisse, reflétant un repli des expéditions à l’étranger, celles destinées au marché local ayant stagné, fait savoir l’enquête, notant un recul des ventes et commandes dans l’ »agroalimentaire » et  »le textile et cuir » et une progression dans la  »mécanique et métallurgie » et l’ »électrique et électronique ».  Concernant la  »Chimie et parachimie », les ventes auraient accusé un repli, alors que les commandes auraient progressé, d’après les réponses des industriels interrogés.

S’agissant du niveau des carnets de commandes, il serait inférieur à la normale dans toutes les branches d’activité, à l’exception de la  »mécanique et métallurgie » où il aurait été normal. En effet, le niveau des carnets de commandes aurait été normal dans la  »métallurgie », inférieur à la normale dans l’ »industrie automobile » et supérieur à la normale dans le  »travail des métaux ».

 
Article précédent

L’OCI, la nécessaire intégration économique

Article suivant

Zurich Maroc ouvre son nouveau Bureau Direct à Dakhla