Macro

BAM moins optimiste que le gouvernement pour 2014


S’agissant de l’année 2014, BAM estime que la croissance devrait se situer entre 2,5% à 3,5%. Pour cela, elle se base sur des prévisions préliminaires et l’hypothèse d’une campagne céréalière moyenne de seulement 70 millions de quintaux. A titre de comparaison, le gouvernement s’est basé dans la Loi de Finances de 2014 sur une hypothèse de croissance de 4%.

 
Article précédent

Une décision courageuse par ( Jamal Berraoui )

Article suivant

L'automobile, plus que jamais indétrônable championne !