Immobilier

Bank Al Maghrib : indice des prix des actifs immobiliers, une dépréciation de 0,9% en 2020

Bank al Maghrib a publié aujourd’hui un bulletin d’informations relatif à l’indice des prix des actifs immobiliers. Ce bulletin d’informations traite à la fois la tendance globale du marché immobilier au cours du 4ème trimestre 2020 mais aussi la tendance globale par catégorie d’actifs ainsi que la tendance du marché immobilier par ville.


Au quatrième trimestre de 2020, l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) affiche une hausse pour le second trimestre consécutif après des baisses enregistrées lors du premier et deuxième trimestre. L’IPAI a progressé de 0,6%, au T4-2020, après 4,1% le trimestre précédent. Cette évolution recouvre une augmentation des prix de 1,4% pour les biens résidentiels, ainsi que des baisses des prix des terrains (-0,5%) et des biens à usage professionnel (-1%). Pour le nombre de transactions, il a progressé de 39,2%.

Pour ce qui est de la catégorie « Résidentiel » en glissement trimestriel, les prix du résidentiel ont progressé de 1,4% en relation avec les hausses des prix de 1,4% pour les appartements et de 2,4% pour les maisons. En contrepartie, les prix des villas affichent un recul de 1,5%. Concernant les transactions, elles ont enregistré une hausse de 39,7%, avec des progressions de 39% pour les appartements, de 43,3% pour les maisons et de 64,4% pour les villas. En glissement annuel, les prix du résidentiel se sont appréciés de 0,8%, affichant des hausses des prix de 0,9% pour les appartements, de 0,5% pour les maisons et de 0,8% pour les villas. Pour ce qui est des transactions, il y’a eu un accroissement de 22,1%, résultat des augmentations des ventes des appartements de 23,3% et des villas de 47,6%, celles des maisons ayant en revanche baissé de 2,7%.

Lire aussi| Coronavirus : le couvre-feu et les restrictions en vigueur prolongés de 2 semaines supplémentaires

En revanche et pour le foncier en glissement trimestriel, les prix des terrains se sont repliés de 0,5%. Les transactions ont progressé de 47,2% d’un trimestre à l’autre. En glissement annuel, les prix du foncier ont augmenté de 0,5%, et le nombre de transactions a progressé de 47,3%. Pour la catégorie « Professionnel » en glissement trimestriel, les prix des biens à usage professionnel affichent une baisse de 1%, recouvrant un repli de 12,1% de ceux des bureaux et une hausse de 1,1% des prix des locaux commerciaux. Le nombre de transactions a augmenté de 19,6%, reflétant les accroissements des ventes des locaux commerciaux et des bureaux de 17,6% et de 33,5% respectivement. En glissement annuel, les prix ont affiché un repli de 1%, avec des baisses des prix de 0,1% pour les locaux commerciaux et de 6,3% pour les bureaux. Pour leur part, les transactions ont enregistré une hausse de 24,9%, résultat des progressions des ventes des locaux commerciaux de 25,2% et des bureaux de 22,9%.

Lire aussi| Stations-service : Vivo Energy Maroc mise sur l’éco-responsabilité

Enfin et pour les villes, au niveau de Rabat sur l’ensemble de l’année 2020, les prix ont progressé de 0,7% et les transactions ont reculé de 17,4%. Au niveau de Casablanca, l’indice des prix s’est déprécié de 0,6% et les transactions ont baissé de 10%. A Marrakech, les prix ont régressé de 1,8% et les ventes ont reculé de 10,1% et à Tanger les prix ont baissé de 2,3% et le nombre de transactions a diminué de 25,2%.

 
Article précédent

Coronavirus : le couvre-feu et les restrictions en vigueur prolongés de 2 semaines supplémentaires

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc : 476 nouveaux cas, 479.071 au total, mardi 16 février 2021 à 18 heures