Il fait l'actu

Abdellatif Jouahri, Wali de Bank Al Maghrib

La Banque mondiale a annoncé mardi l’acquisition par Bank Al-Maghrib de 100 millions de dollars d’obligations vertes à des fins de gestion de ses réserves. Cet investissement, réalisé à l’occasion de la COP 22, servira à financer des projets de développement durable, par la banque Mondiale, y compris dans des pays d’Afrique. «Nous avons besoin d’un système financier mondial adapté à la prise en compte des risques et des opportunités liés au changement climatique », souligne le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim.


À cet égard, le développement du marché des obligations vertes est essentiel pour mobiliser les flux de capitaux privés indispensables à la lutte contre le changement climatique. Nous nous réjouissons d’avoir collaboré avec la banque centrale du Maroc à cette initiative importante», s’est réjoui M.Yong Kim. «De plus en plus conscients de l’enjeu du changement climatique, les Etats se doivent lors de la COP 22 à Marrakech de concrétiser les engagements qu’ils ont pris à Paris. C’est dans ce contexte que Bank Al-Maghrib a investi dans les green bonds de la Banque Mondiale », indique Abdellatif Jouahri, gouverneur de Bank Al-Maghrib.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Etats-unis: Les américains votent

Article suivant

Al Akhbar premier quotidien au Maroc