Entreprises & Marchés

Banque Populaire et Western Union main dans la main

Fort de son partenariat avec Western Union, le groupe Banque Centrale Populaire lance le Cash to Compte, un nouveau service de transfert d’argent qui vise particulièrement la communauté des Marocains du Monde.


Une bonne nouvelle pour les 4 millions de clients du groupe Banque Centrale Populaire (BCP). Ce dernier en partenariat avec Western Union, le spécialiste du transfert d’argent, vient de lancer, pour la première fois au Maroc, un nouveau service de transfert d’argent qui va beaucoup faciliter la vie à ses millions de clients. Avec ce nouveau service «Cash to compte», la banque au cheval vise particulièrement la communauté des Marocains du Monde. En effet, celle-ci compte plus de 3,5 millions de personnes et continue de tisser des liens sociaux, culturels et économiques étroits avec leur pays d’origine. Rien qu’en 2012, les flux monétaires des migrants à destination du Maroc se sont élevés à 56,18 milliards de dirhams, représentant 7% du PIB du pays, selon l’Office des Changes. Résultat des courses : la Banque mondiale a classé le Maroc parmi les 20 premiers pays destinataires de ces flux monétaires de l’étranger. C’est qu’avec ce nouveau service, ces Marocains résidents à l’étranger qui demeurent à la recherche de services financiers rapides et pratiques au Maroc, seront bien servis par la BP.  «Ce nouveau service procure un confort d’usage à nos clients», souligne Hassan El Attar Sofi, directeur de la Banque des Marocains du Monde. Pour Aida Diarra, vice-présidente régionale de Western Union, responsable de la région Afrique du Nord, Afrique centrale et Afrique de l’Ouest, «le Cash to Compte répond à une nouvelle tendance». Nous vivons l’ère des technologies de l’information et de la communication(TIC) et le groupe Banque Centrale Populaire a bien compris cela. Dès janvier, la BP compte développer d’autres canaux, faisant beaucoup plus appel aux nouvelles technologies, comme des transferts d’argent via le Web, les guichets automatiques ou encore via le mobile. L’objectif de la Banque Centrale Populaire, à travers la diversification de ses offres, est de récupérer une partie des flux  cash vers ses circuits bancaires et de contribuer au développement du taux de bancarisation au Maroc, qui est de 55% actuellement contre 25% en 2002.

En attendant, le client n’a plus besoin de se rendre dans une agence de transfert pour recevoir l’argent qui lui a été envoyé. Mais pour ce faire, le bénéficiaire est tenu de se rendre dans l’une des 1200 agences de la BP pour souscrire, gratuitement, au service Cash to Compte. Une fois cette étape effectuée, il lui suffira juste, à chaque occasion de transfert, d’appeler le numéro vert du centre de relation clients de la Banque Populaire pour communiquer les données nécessaires, relatives au transfert, et demander à ce que l’argent lui soit directement versé sur son compte. Avec le service «Cash to compte», la BCP entend notamment diversifier ses offres et augmenter sa part de marché qui est de 36% sur les transferts d’argent vers le Maroc via son réseau bancaire. 

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traite et les analyse. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Sommaire Challenge #444

Article suivant

Les Medays diagnostiquent l’Afrique