Entreprise

Bata signe son grand retour au Maroc

Alors qu’on croyait que la marque Bata allait disparaître du marché de vente des chaussures après avoir été en difficulté depuis des années, cette dernière revient en force avec l’ouverture de deux magasins à Tanger et Fès dans les centres commerciaux Socco Alto et Borj Fez.


La célébrissime marque de chaussure qui a accompagné des générations de Marocains revient au Maroc. Introduite dans le Royaume à la fin des années 20, Bata représentait la seule fabrique de chaussures structurée du marché. Pendant quatre décennies, elle dominera sans partage le marché national de la chaussure avant de sombrer dans la décadence à la fin des années 90. L’usine basée à l’époque sur le Bd Ibn Tachfine avec ses 300 employés va cesser de produire pour importer avant de mettre la clé sous le paillasson.

C’est la société marocaine, Albega, qui ramène, cette fois-ci, la marque au Maroc. Et celle-ci ne manque pas d’ambition. Albega va ouvrir deux nouveaux espaces qui utiliseront le nouveau concept de design de magasin Bata, « Red Two ». L’entreprise propriétaire de la marque ne compte pas arrêter ses ouvertures. Objectif : relancer la marque au niveau national. Deux autres magasins verront le jour d’ici la fin de l’année à Rabat et à Casablanca.

Publiée par Bata sur Jeudi 25 juillet 2019

Il est à noter que la marque Bata est présente dans plus de 70 pays avec 5.300 magasins. Elle écoule 220 millions de paires de chaussures par an.

Pour rappel, Chaussures Bata est une entreprise d’origine tchèque spécialisée dans la fabrication et la distribution des chaussures de tous types. Le siège social est basé à Lausanne, en Suisse. La « Société des Chaussures Bata » a été fondée en 1894 à Zlín, aujourd’hui en République tchèque mais qui, à cette époque, faisait partie de l’Empire austro-hongrois. La société diffuse rapidement ses produits à travers l’Europe et des filiales sont créées en Amérique du Nord, en Asie et en Afrique du Nord.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Elle fait l’actu : Hajar Dinar, Directeur des Communications de Ford Afrique du Nord et Afrique subsaharienne

Article suivant

Tunisie : Kais Saied et Nabil Karoui au second tour de la présidentielle anticipée