Terrorisme

BCIJ : nouveau coup de filet à Essaouira

Le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction Générale de Surveillance du Territoire National (DGST) a procédé, jeudi 22 juin 2017, au démantèlement d’une cellule terroriste affiliée à l’organisation dite « État islamique ». Cette cellule est composée de quatre extrémistes s’activant dans la ville d’Essaouira, précise le ministère de l’Intérieur.


L’opération a permis la saisie d’armes blanches et d’appareils électroniques, ainsi qu’un manuscrit dans lequel les membres de cette cellule prêtent allégeance au chef de « Daech » et déclarent le jihad au Maroc sous l’appellation « La wilaya de l’État islamique au Maghreb al-Aqsa », indique le ministère de l’Intérieur. Les investigations ont révélé que les suspects, qui ont prêté allégeance au prétendu khalifa Abou Bakr al-Baghdadi, ont planifié l’exécution d’attaques terroristes d’envergure visant des installations sensibles et des sites touristiques d’Essaouira, ajoute la même source. Les membres de cette cellule terroriste ont projeté, en réponse aux appels incitatifs de cette organisation terroriste, d’élargir le champ de leurs opérations terroristes à d’autres villes du Royaume, relève le ministère.

Les mis en cause seront déférés à la justice une fois achevée l’enquête menée sous la supervision du parquet général, fait savoir le ministère, relevant que cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour contrer les menaces terroristes qui visent la sécurité et la stabilité du Royaume.

 
Article précédent

Un serial entrepreneur qui ne lâche rien

Article suivant

Le Bahreïni Terra Sola quitte le Maroc