BanquesFlash-eco

BCP dope son bouquet de services digitaux

Après un premier parcours client réussi portant sur l’Entrée en Relation « EeR », la Banque Populaire annonce le lancement de son nouveau-né, le parcours client « Crédit Immo ».


L’annonce a été faite en marge d’une matinée « immersion » dans les locaux de la filiale Payment Center for Africa (PCA) et plus précisément au niveau de sa Squad Factory, une entité qui réunit une centaine de jeunes talents digitaux fonctionnant en mode startup, en vue d’expérimenter, de développer et de déployer des solutions innovantes pour la BCP et ses filiales.

Après avoir passé en revue les réalisations majeures du groupe depuis le lancement de sa stratégie digitale en 2016 (parcours EeR, Change Management, Data Lab, refonte de Chaabi Net…), Hassan Debbagh, directeur général adjoint en charge de la Banque des particuliers et des professionnels de la BCP, est revenu sur la principale actualité de la Banque Populaire, à savoir le parcours client dédié au « Crédit Immo ».

« Le parcours a été revu depuis l’initiation de la demande jusqu’à l’accord. L’idée est de le rendre plus simple pour le client, de lui donner le maximum d’informations au fur et à mesure du déroulé du process et d’être plus rapide que sur le parcours classique », explique le directeur général adjoint.

Ce nouveau-né digital présente des caractéristiques inédites en matière d’expérience client. En effet, les clients de la Banque Populaire et les prospects pourront désormais obtenir un accord de financement sur simple demande en ligne et sans justificatifs.

Il suffit de se connecter sur le site dédié www.jedeviensproprietaire.ma et d’y formuler sa demande pour recevoir une réponse dans des délais impartis.

La matinée « immersion » a permis par ailleurs de visiter le Lab « 148 », un lieu où les jeunes talents de PCA donnent pleine mesure à leur imagination créatrice pour concevoir des solutions innovantes dans le but d’améliorer en continu l’expérience client.

« Au départ, nous étions 3 personnes. Aujourd’hui, nous sommes 120 personnes, dont 43% sont des femmes. Nous avons développé une marque employeur au niveau continental. Au niveau de la Squad Factory, il y a des talents marocains mais aussi subsahariens », détaille Anas Drihany, directeur général de Payment Center for Africa.

Pour rappel, la Squad Factory a été lancée en 2016 au sein de la BP Shore BO de Casablanca. Fruit de la collaboration entre la BCP et Payment Center for Africa, leader africain de la monétique, du développement et l’intégration des progiciels e-banking et m-payment, l’outsourcing de la supervision des GAB.

Son but est de développer des services digitaux pour la banque du cheval. Parmi ses faits d’armes il y a BPay, Chaabi.net et Pocket Bank.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Le Viner Zach King raconte son voyage "magique" au Maroc

Article suivant

Il fait l’actu : Karim Hajji, DG de la Bourse de Casablanca