Banques

BCP : L’acquisition de la banque internationale du Cameroun finalisée

Le groupe marocain Banque Centrale Populaire (BCP) a finalisé, ce mardi 1er octobre, l’acquisition de 68,5% du capital de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Épargne et le Crédit (BICEC) auprès du groupe français Banque Populaire Caisse d’Épargne (BPCE), après avoir obtenu l’ensemble des autorisations réglementaires.


Une cérémonie officielle a été organisée au siège de la BICEC à Douala-Bonanjo, en présence de Kamal Mokdad, directeur général de la BCP et de l’International, de Jean-Baptiste Bokam, président du Conseil d’Administration, et de Rochdi Sanhaji, nouveau directeur général de la BICEC.

Cette acquisition stratégique permet au groupe BCP de déployer au Cameroun son modèle unique de Banque panafricaine, solidaire et à fort ancrage local, tout en étendant son empreinte géographique à la zone CEMAC. « En rejoignant le groupe Banque Centrale Populaire, la BICEC bénéficiera des meilleures pratiques bancaires, d’innovations et d’expertises adaptées au marché africain. Avec l’appui de ses nouveaux actionnaires de référence, la BCP et l’État camerounais, la BICEC entame dorénavant une nouvelle phase de son développement, en plaçant la satisfaction de ses clients et la promotion des talents locaux au centre de ses priorités », a déclaré Kamal Mokdad.

Avec une présence portée à 29 pays dans le monde, dont 15 en Afrique, le groupe BCP est le sixième acteur bancaire du continent par la taille des fonds propres, et l’une des toutes premières banques africaines en termes de total bilan. La BCP dispose d’une implantation historique en Afrique de l’Ouest sous la marque « Banque Atlantique » et en Europe via sa filiale « Chaabi Bank ». La BCP est également la seule institution bancaire en Afrique du Nord, de l’Ouest et du Centre à être présente dans l’océan indien à Maurice, à travers sa filiale BCP Bank (Mauritius).

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Le PPS claque la porte du gouvernement

Article suivant

Quartz Africa Innovators 2019 : Deux marocaines primées