Banques

BCP met la main sur une nouvelle banque

Le groupe bancaire marocain est désormais présent dans 30 pays.


Après l’acquisition en début du mois d’octobre de la Banque Internationale du Cameroun, le groupe Banque Centrale Populaire (BCP) vient de finaliser ce vendredi 11 octobre le rachat de 100% du capital de la Banque Commerciale Internationale (BCI) de la République du Congo. La BCP précise avoir obtenu l’ensemble des autorisations réglementaires pour cette acquisition réalisée auprès du Groupe BPCE (groupe bancaire français formé des réseaux Banque Populaire et Caisse d’Épargne).

Via cette nouvelle acquisition, le groupe bancaire marocain renforce sa présence dans la zone de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et atteint le cap stratégique de 30 pays de présence à l’international, dont 16 en Afrique. «Le rachat de la BCI permettra au groupe BCP d’asseoir sa présence dans la zone CEMAC à travers un programme d’inclusion financière porté par un écosystème de solutions digitales et technologiques en phase avec les attentes du marché. Nous accorderons également une attention particulière à la valorisation des compétences locales», souligne Kamal Mokdad, directeur général de la BCP.

Lire aussi : BCP : L’acquisition de la banque internationale du Cameroun finalisée

Pour rappel, le groupe BCP est le sixième acteur bancaire du continent par la taille des fonds propres, et l’une des toutes premières banques africaines en matière de total bilan. La BCP dispose d’une implantation historique en Afrique de l’Ouest sous la marque «Banque Atlantique» et en Europe via sa filiale «Chaabi Bank». La BCP est également la seule institution bancaire en Afrique du Nord, de l’Ouest et du Centre à être présente dans l’océan indien à Maurice, à travers sa filiale BCP Bank (Mauritius).

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Maroc-Libye : Tout ce qu'il faut savoir sur cette rencontre

Article suivant

Abiy Ahmed Ali, Prix Nobel de la Paix 2019