Actualité

Beaucoup d’entreprises polonaises intéressées par l’investissement au Sahara

Selon le chef de la mission économique polonaise au Maroc, Robert Jedrzejczyk, beaucoup d’entreprises polonaises seraient intéressées par l’investissement dans les provinces du Sud.


A la suite de la récente visite de la mission économique dans le Royaume notamment à Laayoune et Dakhla, Jedrzejczyk qui conduisait des représentants de huit entreprises opérant dans les domaines de l’énergie, l’aéronautique et le transport médical et de lutte anti- incendie, a loué les progrès socio-économiques réalisés dans les provinces du Sud.
« Un pôle économique géant est entrain d’émerger dans le Sud du Maroc qui aura des retombées bénéfiques les millions de personnes vivant dans le continent africain », a-t-il noté dans une interview accordée au journal électronique polonais «INN Poland», ajoutant que «le plus grand port de transbordement d’Afrique est en cours de réalisation à Dakhla et une infrastructure puissante est également en construction dédiées aux futures usines de production».

Il a également déclaré que face aux grandes réalisations en cours, la région deviendra, dans les prochaines années un Hub économique comme Dubaï, Hong-Kong ou Singapour. De ce fait, les entreprises polonaises sont intéressées par cette montée en puissance économique et qu’une large voie s’ouvrait à ces dernières pour l’accès au marché africain via les provinces du Sud. Dans le même ordre d’idées, Jedrzejczyk a plaidé en faveur de l’implantation d’entreprises polonaises dans la région avec l’objectif de s’ouvrir sur l’Afrique, qualifiant de «positives», toutes les rencontres avec des partenaires marocains (B2B) et des hautes autorités du pays.

Jedrzejczyk a ensuite salué la position stratégique du Royaume (proximité de l’Europe et partenariat privilégié avec l’UE), insistant sur la nécessité d’encourager les investissements dans les provinces du Sud. 

«Notre mission au Sahara a eu le soutien de l’agence polonaise d’investissement et de commerce qui dispose d’un bureau à Casablanca», a-t-il noté, précisant que le directeur de cette agence «nous a recommandé la création d’une entreprise dans la région».

Lire aussi |Le SG de l’ONU informe le Conseil de sécurité des acquis diplomatiques et des développements économiques au Sahara marocain

Il a également annoncé le premier projet à concrétiser au Maroc, suite à cette mission, qui sera l’ouverture d’une représentation de la société FlyAgro, spécialisée dans la fabrication d’hélicoptères ultralégers. Cette société va commencer par embaucher des ingénieurs marocains pour réaliser des projets de recherches et de développement dans l’industrie aéronautique, a-t-il précisé, ajoutant que d’autres entreprises présentes lors de la mission économique au Maroc emboiteront le pas à FlyAgro.

 
Article précédent

Chambre des conseillers: Le RNI en tête avec 27 sièges

Article suivant

E-commerce. Marjane lance la "livraison express" en moins d'une heure