Digital

Benguérir : le 1er Centre Interactif Digital est né

Le premier Centre Interactif Digital au Maroc (IDC Morocco) a été inauguré, ce mardi 12 février à l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) de Benguérir. Ce centre offre un accès sans précédent aux technologies de Réalité Augmentée (AR) et de Réalité Virtuelle (VR) pour accompagner la transformation numérique du Royaume dans les secteurs universitaires, industriels et gouvernementaux. Il est le fruit d’une solide collaboration entre EON Reality, leader mondial du transfert de connaissances et de compétences basées sur la réalité augmentée et virtuelle pour l’industrie et l’éducation, l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), avec le soutien du ministère de l’Industrie et du Commerce, du ministère de l’Éducation Nationale, de l’Agence de Développement du Digital (ADD) ainsi que de l’Université Mohammed V de Rabat. L’IDC Morocco offre un accès sans précédent aux technologies de Réalité Augmentée (AR) et de Réalité Virtuelle (VR) pour accompagner la transformation numérique du Royaume dans les secteurs universitaires, industriels et gouvernementaux. Les sept partenaires forment ainsi une représentation parfaite de la « triple hélice », un modèle à travers lequel ledit Centre s’est concrétisé grâce à la collaboration entre les pouvoirs publics, le monde universitaire et les leaders de l’industrie pour contribuer au façonnage de la révolution technologique du Maroc. Cette vision nouvelle de l’Université découle, en fait, d’une volonté Royale profonde que « nous retrouvons particulièrement dans la Vision stratégique de la réforme 2015-2030, élaborée par le Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique, et qui a été traduite en loi, dite Loi-cadre 51.17 portant sur le système de l’éducation, de l’enseignement, de la formation et de la recherche scientifique », a relevé le ministre, expliquant que cette vision constitue une étape importante sur la voie du développement du système d’enseignement marocain, via notamment la mise en place d’approches efficientes à même de surmonter les obstacles auxquels fait face le secteur dans un contexte d’avènement et d’irruption des technologies numériques. Pour l’ambassadeur des États-Unis au Maroc, David T. Fischer a souligné qu’ »avec le lancement aujourd’hui de ce centre interactif digital, nous soutenons les stratégies éducatives ambitieuses du gouvernement du Maroc et nous offrons des possibilités aux étudiant(e)s marocains d’accéder à une technologie dont ils ont besoin pour réussir sur le marché du travail de l’avenir ». Tout en se félicitant de ce partenariat qui a donné naissance à ce Centre, le diplomate US a précisé que ce projet, qui a rassemblé des départements et institutions gouvernementaux, des bailleurs de fonds internationaux, le monde universitaire et le secteur privé, fera du Maroc « un leader » sur les plans régional et continental en matière de réalité virtuelle et augmentée. Et de relever que ce partenariat constitue « une preuve » que les étudiants marocains bénéficient des moyens technologiques et du soutien nécessaires pour leur future réussite et épanouissement. Les jeunes qui poursuivent leurs études dans les domaines de l’ingénierie, de l’aéronautique, de la mécanique, des mines, des médias et de la médecine bénéficieront ainsi de ces nouvelles technologies, a-t-il dit, ajoutant que les futurs leaders disposeront des outils nécessaires pour réussir dans un monde technologique en évolution accélérée. Mettant en relief les relations séculaires d’amitié et de coopération existant entre les États-Unis et le Maroc, M. Fischer a précisé que le renforcement de la coopération et du partenariat entre les secteurs public et privé est essentiel pour que le Maroc réalise ses objectifs économiques et de développement.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

L’ONEE consacre plus de 2 milliards à la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Article suivant

Le Japon premier employeur privé étranger au Maroc