EnseignementFlash-eco

Benguerir : une nouvelle chaire internationale voit le jour

L’École polytechnique (Paris) et l’Université Mohammed VI Polytechnique (Benguerir) ont annoncé le lancement, avec le soutien du Groupe OCP et de la Fondation de l’X, d’une chaire internationale sur le thème « Data Science & Processus Industriels ».


Cette chaire, portée par Éric Moulines, professeur de Statistique à l’École polytechnique et membre de l’Académie des Sciences de Paris, a été officiellement lancée à l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P).

Ce nouvel enseignement internationale contribue à former une nouvelle génération d’ingénieurs pour exploiter les Sciences des Données et développer des processus industriels innovants.

À travers les activités d’enseignement de cette nouvelle chaire, les partenaires souhaitent préparer ensemble des étudiants à devenir des innovateurs de l’industrie et à développer les processus industriels de demain grâce aux sciences des données.

Cette chaire permet de développer deux programmes parallèles co-construits et co-animés en partenariat avec l’École polytechnique et l’UM6P.

Le premier, en formation initiale, est une nouvelle formation intensive de huit semaines et centrée sur des cas d’applications concrets, est intégrée dans le cursus de formation de l’EMINES, l’un des établissements de l’UM6P, sous la forme d’une option « Data sciences ». Elle est destinée aux élèves ingénieurs de dernière année tout en étant ouverte à un public plus large, et notamment à de jeunes ingénieurs en situation professionnelle.

Un deuxième programme académique sera mis en place au bénéfice des futurs enseignants de l’UM6P afin de renforcer l’expertise du corps professoral de l’option « Data Science & Processus Industriels », avec en particulier le développement de cas d’applications réels au service de la formation.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Un marocain à la tête de la zone Orange Middle East & North Africa

Article suivant

Secteur Bio : un marché à plus d'un milliard DH de CA