Agroalimentaire

BERD : 7,8 millions d’euros pour accompagner Land’Or Maroc

La Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) a octroyé un prêt de 7,8 millions d’euros à « Land’Or Maroc Industries », spécialisée dans la fabrication de fromage.


Ce prêt servira à financer l’acquisition et l’installation des équipements de la nouvelle usine de fabrication de fromage du groupe, installée à Kénitra et qui sera opérationnelle d’ici à fin 2021, avec une capacité de production de 2700 tonnes de fromage fondu par an.

Lire aussi | Coronavirus : le ministère de la Santé arrête le live quotidien

Le groupe bénéficiera également d’une subvention de l’Union européenne dans le cadre du programme « Chaîne de valeur et compétitivité de la BERD », qui vise à améliorer les chaînes de valeur et à rendre les entreprises plus compétitives dans la région Sud et Est de la Méditerranée.

Lire aussi | CDG : interopérabilité accrue avec les services de l’État et les partenaires

A noter qu’en mars 2020, le PDG de Land’Or SA, Hatem Denguezli, a paraphé une convention d’investissement avec Moulay Hafid Elalamy. Elle porte sur la mise en place d’une unité industrielle à Kénitra spécialisée dans la fabrication de fromages. D’un montant global de 102 millions de DH, ce projet permettra de générer 102 emplois directs. Land’Or SA, société cotée en bourse de Tunis depuis 2013, vise à travers la création de cette nouvelle unité industrielle à renforcer la croissance du groupe et à améliorer sa compétitivité à l’international. Son activité permettra de substituer les importations de Land’Or Maroc, constituées principalement de produits propres et de marques de distributeurs fabriqués par l’usine en Tunisie, par des produits fabriqués au sein de la nouvelle usine de Kénitra.

Pour rappel, créée en 1994, Land’Or fait partie des leaders de l’industrie fromagère en Tunisie. Le Groupe conçoit, produit et distribue une large gamme de produits destinés à la grande consommation et à la restauration, sur des marchés qui couvrent le Maghreb et le Moyen-Orient, avec une présence à l’export déjà établie au Maroc, en Libye et en Algérie. Pour sa part, la BERD a investi à ce jour près de 2,5 milliards d’euros au Maroc à travers 66 projets.

 
Article précédent

Évolution du Coronavirus au Maroc : 1672 nouveaux cas, 65.453 au total, mercredi 2 septembre à 18 heures

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission « Décryptage » de radio MFM