Immobilier

Biens immobiliers espagnols : les Marocains sont devenus les acheteurs étrangers les plus actifs en 2020

Au 4ème trimestre 2020, les Marocains ont acheté 16% de biens immobiliers espagnols de plus que les trois mois précédents, devenant ainsi la seule nationalité dont la part des achats est en constante augmentation depuis 5 ans. Ils sont désormais les 4èmes acheteurs étrangers les plus prodigues.


Comme le souligne le dernier rapport sur l’immobilier espagnol, l’augmentation du poids relatif des marocains est l’aspect le plus remarquable des récentes statistiques. Les analystes du courtier immobilier Tranio expliquent pourquoi.

La pandémie de coronavirus a ramené le nombre d’achats au deuxième trimestre de 2020 au niveau de 2016, mais le deuxième semestre a connu une reprise….

Au total, en 2020, les Marocains ont acheté 3 166 propriétés espagnoles, soit 19 % de moins qu’en 2019. Bien que les chiffres aient considérablement chuté au deuxième trimestre de l’année, ils se sont rapidement redressés. C’est ce que montrent les données trimestrielles les plus récentes de Registradores de España – le registre foncier espagnol.

Avec le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne, le Maroc a complété les quatre premiers acheteurs étrangers, achetant 6,74 % de tous les biens immobiliers espagnols achetés par des étrangers, contre 6,17 % au trimestre précédent.

Lire aussi | Air France lancera une nouvelle liaison reliant Tanger à Paris-Charles de Gaulle dès juin

D’ici 2020, les Marocains occuperont la quatrième place parmi les acheteurs étrangers de biens immobiliers en Espagne.

Malgré le fait qu’au quatrième trimestre de 2020, les étrangers sont devenus plus actifs dans l’achat de biens immobiliers espagnols, dans l’ensemble, la pandémie a durement frappé le marché : le nombre d’achats de maisons et d’appartements espagnols par des non-résidents a chuté de 25 % sur l’année. Au cours de 2020, les étrangers ont acheté 46 200 maisons et appartements espagnols, alors que l’année dernière, ce nombre a presque atteint 62 000.Les endroits les plus populaires pour acheter au cours du 3ème trimestre de l’année ont été Madrid, Barcelone, Alicante, Malaga et Valence.

Pourquoi les Marocains s’intéressent-ils à l’immobilier espagnol ?

Les Marocains constituent la plus grande communauté d’expatriés en Espagne. En janvier 2020, il y avait 864 546 résidents marocains en Espagne, selon l’Institut national de la statistique d’Espagne. Ils représentent 1,82% de la population totale de l’Espagne. Historiquement, les Marocains se sont installés en Espagne en raison de la proximité géographique et des similitudes culturelles issues d’une partie de l’occupation coloniale espagnole du Maroc.

Lire aussi | Bank Al-Maghrib maintient son taux directeur inchangé à 1,5%

La demande marocaine de biens immobiliers espagnols n’a cessé de croître ces dernières années. « Cela peut être associé à la reprise économique et à la baisse du taux de chômage chez les Marocains », – dit Saglara Okonova, analyste de Tranio. « Par conséquent, les gens ont plus d’argent pour acheter la propriété ».

Globalement, le graphique montre une tendance à l’amélioration pour la majorité des nationalités. Mais la crise du coronavirus, avec les restrictions de mobilité et l’instabilité économique, a apporté un changement significatif pour le marché immobilier.

Part des transactions immobilières résidentielles conclues par des ressortissants des 10 pays les plus actifs, en % (2009-2020)

 
Article précédent

Suivez l’intervention d’Abdellatif Jouahri après le conseil de BAM

Article suivant

Véhicules hybrides : Renault fabriquera cinq nouveaux modèles en Espagne