Business

BIM s’approche du milliard de DH de CA

Le discounter turc ouvre une deuxième plateforme logistique à Casablanca et ambitionne d’en construire une autre dans la région de Rabat/Salé. L’objectif est de couvrir de nouvelles zones.  


L

 n 2012, BIM a réalisé un chiffre d’affaires qui avoisine les 700 millions de dirhams. Ce montant, bien qu’important, reste en dessous des prévisions du discounter turc. Il s’explique essentiellement par le retard accusé dans l’ouverture des magasins. Le distributeur tablait sur la création de 160 magasins à fin 2012. Il n’en a atteint qu’environ 130. Le problème du manque de foncier commercial en location en est une cause. Mais pas que cela, BIM est devenu plus exigeant en matière de choix d’emplacement de ses magasins et commence à négocier davantage ses loyers, parfois divisant par deux les niveaux de
location du démarrage. Cela lui permet d’améliorer sa rentabilité. Et pour en faire encore plus, le distributeur compte ouvrir bientôt sa deuxième plateforme logistique à Casablanca. Le modèle adopté, comme en Turquie, consiste à se faire livrer la quasi majorité des marchandises dans ses lieux. BIM dispose alors de ses propres camions qui livrent tous les magasins. Le distributeur est en train de voir aussi du côté de Rabat ou Salé pour acquérir un terrain qui abritera une autre plateforme de ce genre. Le but étant d’élargir le champ d’intervention de BIM dans la région du Gharb (Kénitra et région). L’opérateur envisage aussi de s’attaquer aux marchés de Settat et au-delà de la ville d’El Jadida. Bref, BIM est bien lancé. Et cette année, il compte au moins investir une enveloppe de 150 millions de dirhams. 

 
Article précédent

L'immobilier au Maroc, un secteur malmené

Article suivant

LG à la reconquête de son marché