CultureNon classé

Blanche est la nuit: exposition de Fatiha Zemmouri

La galerie BCK Art Gallery de Marrakech  organise une stupéfiante exposition de Fatiha Zemmouri. Sous le thème coloré de «Blanche est la nuit». PAR F.B.


 

Pour cette artiste, la matière est faite pour être façonnée et décomposée. Maltraitée puis dorlotée. Une sorte d’altercation entre  elle et l’oeuvre en gestation, en devenir. L’image de cette maman qui gronde son enfant en prévision  d’une bêtise. Seulement, le lendemain, le chérubin est réveillé avec câlins et bises partout. Ne nous fions pas  au sourire ravageur de cette serial créatrice. 

Lorsqu’elle manipule ses instruments,  ce n’est pas pour traduire, par le geste, une cantine. Les frappes qu’elle administre à ses suppliciés muets sont  loin d’être des caresses dans le sens du poil. Maintenus aux ordres, ils subissent  et abdiquent. Une espèce de consentement au vu du résultat. Fatiha Zemmouri est définitivement dans  l’action. Elle y parvient avec un goût immodéré de l’aboutissement inachevé, sinon pourquoi continuer. La  création est un jeu périlleux. 

Son exécution est encore plus complexe. Mais c’est  connu : ceux qui ne peuvent pas jouer, enseignent. Ce qui ne fait défaut à aucune des expressions artistiques.  Et cela, Zemmouri le comprend, cravache embarquée. Pour appuyer son approche, elle vocifère  à basses octaves : « J’aime les transformations que subit la matière ». La matière (plurielle) que l’artiste  triture à l’envi, est ainsi avertie, à jamais. Bois, céramique, porcelaine… sont les martyrs de prédilection de Fatiha  Zemmouri. 

Ce qu’elle leur fait dire sous sa baguette est un vacarme contrôlé dans  le sens d’un dérapage-test en continuelle évolution. L’actuelle exposition se dresse en continuité de  celle organisée à la galerie casablancaise 38 sous le thème « l’oeuvre au noir » il y a plusieurs mois. Qu’elle  poursuive ses grondements,nous encaissons bien. ■

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Immobilier locatif: 800 000 logements bientôt sur le marché

Article suivant

Assurance auto: ce que vous pouvez obtenir