AérienFlash-eco

Blocus : Qatar Airways livre son bilan

Malgré une année compliquée, la plus difficile de son histoire selon le transporteur, Qatar Airways a réalisé un résultat d’exploitation en augmentation de 7, 22% en glissement annuel, tandis que la croissance des sièges par kilomètre a augmenté de 9, 96%.


Ce faible pourcentage de recettes est le résultat du blocus imposé à l’État du Qatar depuis le 5 juin 2017, la proportion de sièges occupés sur les vols de départ étant de 19%. Les ventes de fret aérien ont enregistré une croissance significative de 34,40% par rapport à la capacité de fret (tonnes disponibles au kilomètre) qui a augmenté de 13,95% en glissement annuel. Le groupe a réalisé une marge bénéficiaire (avant déduction d’intérêts, impôts, amortissements et loyers) d’un taux de 23% à 9.714 milliards de riyals qataris (25,3 milliards de DH) en baisse de 1,759 milliards de riyals qataris (4,58 milliards de DH) de l’an dernier, en raison de la distance de vol augmentée depuis le blocus illégal de l’État du Qatar et la perte de sièges abandonnés par les pays du blocus. Dans le cadre de ses efforts pour surmonter la fermeture de 18 destinations en raison du blocus illégal, Qatar Airways a ouvert 14 nouvelles destinations au cours du dernier exercice (24 destinations à ce jour). L’ouverture de nouvelles destinations et les coûts qui en résultent, tels que la présence accrue sur ces nouveaux marchés, ont entraîné une perte nette de 252 millions de riyals qataris (656,39 millions de DH). Malgré tout ce qui précède et avec des flux de trésorerie opérationnels positifs, la trésorerie du Groupe demeure forte avec 13,312 milliards de riyals qataris (34,67 milliards de DH).

La réaction rapide et stratégique de Qatar Airways au moment de l’annonce par les pays du blocus de la fermeture de l’espace aérien devant ses vols, le 5 juin, 2017, a mis le Qatar en position de force, lui permettant ainsi de récupérer rapidement des effets de l’atteinte à la souveraineté de l’État. En dix semaines à partir de la date du blocus, le transporteur national de l’Etat du Qatar a lancé des vols directs à Sohar, Prague et Kiev, et a renforcé le nombre de vols vers d’autres destinations, ce qui a contribué de manière significative à minimiser les effets de la suspension des vols exclusivement à 18 destinations régionales dans les pays du blocus.

Qatar Airways a lancé un total de 24 nouvelles destinations depuis le début du blocus avec l’expansion du réseau et des destinations à plus de 150 à travers le monde, et a poursuivi ses plans de croissance et d’expansion en Europe et en Asie.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Banque mondiale : la pauvreté a baissé de moitié au Maroc

Article suivant

Intelcia s’implante au Portugal