BanquesFlash-eco

BMCE Bank Of Africa remanie son organigramme

Othman Benjelloun, Président de BMCE Bank Of Africa, a effectué un profond remaniement de son état-major. Les enjeux derrière ces nominations semblent découler d’un besoin de renforcement des activités du groupe. Toujours est-il que la nouvelle organisation de la banque propulse Omar Tazi dans la hiérarchie supérieure du groupe.


Jusque-là, directeur général délégué en charge de la Banque des particuliers professionnels, Omar Tazi coiffe désormais toutes les directions régionales de la banque (dont les directeurs régionaux ont été également réaffectés  dans la foulée) qui étaient sous les ordres de M’fadel El Halaissi. C’est en juin 2011 qu’Omar Tazi a rejoint la banque d’Othman Benjelloun afin de donner une dynamique de progrès et de montée en compétence des forces commerciales de BMCE Bank.

En 2012, ce titulaire d’un Master en Finances de l’Université de Sherbrook (Canada) fut désigné, respectivement, membre du Conseil de surveillance de Salafin et administrateur délégué de BMCE EuroServices.

L’autre changement phare de l’organigramme a concerné le département recouvrement avec la nomination à sa tête de M’fadel El Halaissi, à qui incombera la mission d’accélérer le recouvrement des créances de la banque. Cet homme de confiance du président sera secondé dans sa mission par Aziz Fousi qui a été promu directeur général adjoint. Au-delà de ces deux importants changements, la nouvelle organisation de la banque a confirmé Brahim Benjelloun-Touimi au rang de numéro 2.

Khalid Nasr, jusque-là président du directoire de BMCE Capital, se voit attribuer les commandes d’une nouvelle entité, du moins par l’appellation, le pôle corporate & investment banking, l’ancien département « Banque de l’entreprise ».

Quant à Amal El Ouazzani, Saad Benjelloun, Khalid Laabi et Mamoun Zemmama, respectivement directeur central adjoint, directeur central, directeur général délégué, directeur central adjoint, ont été promus responsable de la grande entreprise, responsable du pôle Capital humain groupe, responsable du pôle de direction général Risques groupe, et responsable du marché des particuliers, professionnels et MRE au sein de la banque des particuliers et professionnels.

Autres nominations : celles de Moulay M’hamed Bouraqadi Saadani, directeur général adjoint, qui devient responsable du contrôle général groupe, d’Azzeddine Alami Hamdouni qui passe au rang de directeur général adjoint en charge de la banque des PME, de Mounir Kabbaj, qui passe aussi de directeur général adjoint au grade de responsable de la banque des particuliers et des professionnels, ou encore de  Salma Tazi, promue responsable des synergies métiers spécialisés.

La réorganisation de l’organigramme a concerné aussi l’investissement et l’ingénierie financière au sein de la banque des PME. Et c’est Redouane Alaoui Hafidi, nommé directeur général, qui se chargera de son pilotage.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Imlil : arrestation de neuf autres suspects

Article suivant

Mounia Tagma, directrice régionale Afrique et MENA de Affrodable Housing Institute : elle milite pour l’amélioration de l’accès au logement pour tous