Banques

BMCE Bank of Africa renforce son soutien à l’économie verte

La BERD (Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement) poursuit ses efforts en faveur du renforcement de l’économie verte au Maroc. Après avoir signé un accord de prêt dans ce cadre, il y a quelques semaines avec BMCI, l’institution financière européenne vient également de nouer un nouveau partenariat avec BMCE Bank of Africa.


La banque fondée et présidée par Othman Benjelloun a récemment signé un accord avec la BERD dans le cadre du programme GEFF Morocco. En vertu de cela, BMCE Bank of Africa bénéficiera d’une enveloppe financière, constituée d’un prêt de 10 millions d’euros, avec aussi le soutien du Fonds Vert pour le Climat (Green Climate Fund), et d’un programme de partage de risque de 50 millions d’euros.

Lire aussi Le Fonds Vert pour le Climat soutient deux projets d’irrigation au Maroc

Alain Pilloux, vice-président de la BERD et Brahim Benjelloun-Touimi, administrateur directeur général exécutif de BMCE Bank of Africa, ont d’ores et déjà paraphé, le 27 février dernier, un accord de prêt de 5 millions d’euros pour soutenir les investissements des entreprises marocaines privées oeuvrant dans l’économie verte. Cette ligne représente la première tranche des 10 millions d’euros de financement.

De même, c’est pour la première fois au Maroc que la BERD mobilise une contribution du Fonds Vert pour le Climat en vue de faire bénéficier ce prêt d’un co-financement à taux préférentiel (3,75 millions d’euros financés par la BERD et 1,25 million d’euros financés par le Fonds Vert pour le Climat), et d’un budget d’assistance technique.

La BERD précise que ce prêt s’inscrit dans le cadre du programme GEFF (Green Economy Financing Facilities) de la BERD qui recouvre ses initiatives de financement, au travers des intermédiaires financiers locaux, des investissements verts effectués par les entreprises dans ses différents pays d’opérations. Celles-ci incluent le programme MorSEFF, lancé en 2015 concernant l’appui à l’amélioration de l’efficacité énergétique des entreprises marocaines.

Dans les détails, le prêt signé repose sur un modèle opérationnel similaire à celui du programme MorSEFF. Les deux parties prenantes expliquent ainsi que les entreprises marocaines bénéficiaires du prêt pourront obtenir  un financement de BMCE Bank of Africa, une subvention et une expertise technique permettant de confirmer la viabilité de leur projet d’investissement vert. BMCE Bank of Africa bénéficie également d’une assistance technique.

Rappelons que la filiale du groupe FinanceCom est une banque partenaire du programme MorSEFF et a reçu sous ce programme une enveloppe de financement de 55 millions d’euros.

Le modèle de financement GEFF a été déployé depuis 2006 dans plus de 20 pays par le biais de 80 institutions financières partenaires. Ainsi, plus de 2,5 milliards d’euros ont été versés à plus de 55.000 clients. Pour ce qui est du RSF, la BERD a déployé ce programme dans près de 10 pays au travers de plus de 20 banques partenaires.

« A travers cette nouvelle dimension du partenariat avec la BERD, initié par le président Othman Benjelloun, BMCE Bank of Africa affirme son rôle pionnier dans l’accompagnement de la transition énergétique et son leadership dans le domaine de la finance durable à impact positif. Dans le sillage du succès de la ligne MorSEFF d’efficacité énergétique appuyée par l’UE, en partenariat avec quatre bailleurs de fonds étrangers dont la BERD fut chef de file,  notre institution est étroitement engagée dans une alliance avec la BERD qui inclut, désormais, le GCF. Nous pouvons, ainsi, mieux et davantage, accompagner les entreprises du tissu économique marocain dans des démarches de Management intégré Energie-Eau-Matières Résiduelles. Nos clients bénéficieront outre des lignes additionnelles, d’expertise et de conseil qui combinent alors une valeur ajoutée réelle », a souligné Brahim Benjelloun-Touimi.

 

 

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Green Climate Fund : Attijariwafa bank pionnière dans la zone MENA

Article suivant

"Megarama Goya" : le nouveau complexe cinématographique de Tanger