Banques

BMCI allège son coût du risque

Premier trimestre 2016 en demi teinte pour la filiale marocaine du groupe BNP PARIBAS. Au terme des trois premiers mois de cette année, le groupe BMCI a pu dégagé un PNB de 750 millions DH en baisse de 6,6% en glissement annuel, impacté par la baisse à la fois de la margé d’’intérêt (-5,1% à 606,3 millions DH) et du résultat des opérations de marché (-33,8% à 43,5 millions DH). En revanche, la marge sur commissions a affiché une amélioration de 2,8% à 120,9 millions DH. Malgré la baisse des revenus, le groupe BMCI continue d’afficher une croissance notamment en allégeant fortement la charge du risque tout en puisant dans le gisement des provisions qu’il a constitué durant ces dernières années. Ainsi, à fin mars, la charge de risque a enregistré une baissede 41,4% à 158,6 millions DH. Enfin, la capacité bénéficiaire du groupe ressort en haussede 40,5% à 124,3 millions DH.


En termes d’activité, les prêts et créances sur la clientèle consolidé marquent le pas (-0,2%) par rapport à fin 2015 à 48,5 milliards DH. Il convient de noter que la production des crédits amortissables a enregistré une croissance de 23% par rapport au T1- 2015. Quant aux dépôts de la clientèle, ils ont reculé de 1,5% pour se situer à 41,4 milliards DH, dont 71,1% de ressources non rémunérées.

 

 
Article précédent

Tourisme : le Maroc élu "Meilleure destination internationale"

Article suivant

Fitch Ratings confirme deux fonds monétaire de Wafa Gestion