Auto

BMW Série 3 Gran Turismo: option première classe

Après la berline et la déclinaison Touring, c’est au tour de la version Gran Turismo de venir animer la gamme de la Série 3. Un modèle qui capitalise avant tout sur des valeurs spécifiques telles que le confort et l’espace à bord. Encore faut-il y ajouter le dynamisme et la sportivité qui caractérisent les véhicules de la marque à l’hélice. 


O

n pensait dévolue à la seule Série5 l’étiquette Gran Turismo. Un blason dont la particularité consiste à mélanger les genres offrant aux occupants une hauteur d’assise semblable à celle d’un SUV, une habitabilité d’une Série 7 et une capacité de chargement digne de celle d’un monospace. Le tout enrobé du potentiel technique et technologique propre à BMW. Un modèle qui n’a pas forcément fait des émules du côté de la clientèle européenne mais qui a permis à la marque à l’hélice d’investir de nouveaux marchés, en particulier celui de la Chine. Quoi de plus logique de décliner ce concept sur la famille Série 3 composée de la berline et du break, si vous préférez le Touring. «Selon des études de marchés que nous avons menées auprès de nos clients fidèles, nous nous sommes aperçus que ces derniers sont friands de variétés et pourraient bien s’intéresser à autre chose dans la même gamme», nous a livré l’un des responsables de BMW lors de la présentation presse de cette nouveauté en Sicile.  

Accueil premium

Outre le design qui a fait l’objet d’une attention particulière avec notamment les portes à vitres sans cadre, la ligne de toit en pente douce vers l’arrière, le point fort de la Série 3 GT n’est autre que son habitabilité et le confort proposé. De quoi satisfaire les familles qui ne sont pas forcément à la recherche d’un monospace classique. L’idée est aussi de proposer sur le marché européen une alternative au break classique, mais aussi aux Etats-Unis et à la Chine où la GT pourrait encore grappiller quelques parts de marchés. Dans le détail, elle hérite des proportions caractéristiques d’une BMW, disposant de quatre portes à vitres sans cadre, d’une ligne de toit à la façon d’un coupé et d’un grand hayon qui abrite un coffre au volume gargantuesque de 520 litres. Si l’habitacle ne diffère guère de celui de la berline, ce sont surtout les occupants aux places arrière qui seront les plus choyés. Grâce aux dimensions généreuses, ils bénéficient d’un espace habitable plus confortable et d’une meilleure liberté de mouvement grâce à une garde au toit et un espace aux jambes relativement important. Bien présentés et surtout bien assemblés, la qualité des matériaux et l’harmonie des couleurs disponibles confèrent à l’ensemble une ambiance cossue.  

Trois essence, deux diesel

Pour ses débuts, la Gran Turismo dispose de cinq moteurs. En essence, la 320i et la 328i reprennent le bloc deux litres quatre cylindres à technologie TwinPower Turbo à injection directe, développant respectivement 184 et 245 chevaux  tandis que le sommet de la gamme, est coiffé par la 335i qui dispose d’un six-cylindres en ligne délivrant 306 chevaux. Une version qui comblera les amateurs de gros six cylindres ayant la fibre sportive. De quoi leur permettre d’abattre le 0 à 100 km/h en 5,7 secondes seulement et, si besoin est, de flirter sur circuit avec une vitesse maximale de 250 km/h. Un 2,0 litres décliné en 143 et 184 chevaux compose l’offre diesel, l’ensemble des mécaniques se voyant accouplées à une boîte de vitesses à six rapports, ou automatique à huit rapports en option. Un modèle qui devrait débarquer prochainement dans le Royaume. ■

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Epicerie.ma convoite les marrakchis

Article suivant

"Nous envisageons l’avenir avec sérénité"