Flash-ecoTourisme

Bonne entame d’année pour le secteur touristique

L’activité touristique a maintenu la cadence de croissance soutenue entamée depuis plus d’une année, avec une progression de +12% des arrivées de touristes aux postes frontières durant les deux premiers mois de 2018 après une hausse de +10% enregistrée une année auparavant. Le volume des arrivées des Touristes Étrangers de Séjours (TES) aux postes de frontières a ainsi affiché une augmentation de +20% (contre +14% en 2017) et +1% pour les MRE (contre +6% en 2017), souligne le ministère du Tourisme.


Les principaux marchés émetteurs du Maroc continuent d’afficher des progressions importantes, en particulier, l’Allemagne et l’Italie (+18% chacun), suivis des Pays-Bas, la France et le Royaume-Uni (+12%, +11% et +10% respectivement). Quant aux nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés, elles ont connu une forte croissance de +13% par rapport à fin février 2017 (+15% pour les touristes non-résidents et +8% pour les résidents). Cette hausse des nuitées a concerné la quasi-majorité des destinations du royaume. Ainsi, les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir ont enregistré une augmentation de +15% et +10% respectivement. Les autres destinations ont également affiché des bonnes performances, en particulier Fès, Tanger, Rabat et Casablanca avec des hausses respectives de +26%, +17%, +15% et +12%.

De même, ajoute le ministère, les recettes (provisoires) touristiques en devises ont atteint 9,8 milliards de DH contre 7,5 milliards de DH à fin février 2017, soit une hausse de +30%.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

La 7ème vie de la Ford Fiesta

Article suivant

Attijariwafa bank accompagne les écosystèmes donneurs d’ordres-fournisseurs