Francophonie

Bonne nouvelle pour les élèves ingénieures marocaines

Les élèves ingénieures marocaines pourront concourir pour la deuxième fois au prix «INGÉNIEUSES’17 – Maghreb». L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), par le biais de ses Directions régionales Europe de l’Ouest et Maghreb, a ainsi reconduit pour la deuxième année consécutive le partenariat la liant à la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieurs (CDEFI) dans le cadre de l’initiative INGÉNIEUSES. Pour l’édition 2017, les étudiantes du Maroc, de Tunisie et d’Algérie se voient une nouvelle fois invitées à envoyer leur candidature pour remporter le « Prix de l’élève ingénieure – Maghreb ». La cérémonie de clôture de l’opération INGÉNIEUSES’17 se déroulera le 19 mai 2017 à Paris. L’édition 2016 a été remportée par Sabrina Belbouche, étudiante algérienne inscrite à l’École Nationale Polytechnique d’Oran – Maurice Audin.


Le « Prix de l’élève ingénieure – Maghreb » est intégralement subventionné par l’AUF (Directions régionales Europe de l’Ouest et Maghreb). Il est doté de 500 euros et  salue l’engagement d’une étudiante dont le parcours représente un exemple pour les générations montantes et en fait une jeune femme à même de devenir l’ambassadrice de sa formation. Le parcours académique, les ambitions professionnelles et l’investissement associatif de la candidate, notamment en faveur de l’égalité femmes-hommes, constituent les critères de sélection du concours.

Pour rappel, INGÉNIEUSES, créée en 2011, est placée sous le haut patronage des ministères français de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ainsi que du ministère des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes. Cette action vise à inciter les jeunes filles à s’inscrire en formation d’ingénieur, à lutter contre les stéréotypes de genre et à promouvoir la parité.

L’Agence Universitaire de la Francophonie est une association mondiale d’universités francophones qui a pour objet de faire le lien entre les universités de langue française. Elle œuvre depuis plus de 50 ans dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Pour sa part, l’AUF-Maghreb, créée le 1er janvier 2012, est le dernier né des 10 Directions régionales de l’AUF. Tout en assurant les missions traditionnelles de l’AUF dans la région (Maroc, Tunisie et Algérie), l’AUF-Maghreb a choisi de développer ses actions dans le domaine de l’enseignement supérieur autour de trois axes prioritaires : « L’insertion professionnelle des jeunes diplômés », « La gouvernance universitaire » et « La promotion de la recherche en langue française ».

 
Article précédent

Caisse Centrale de Garantie : 21 milliards de DH de crédits mobilisés en 2016

Article suivant

L’Espace Bidaya recrute des startups