Régionalisation avancée

Bouaida : « Une nouvelle étape de développement du Maroc »

La régionalisation avancée est un chantier royal et son succès est une responsabilité partagée entre les corps élus, les partis politiques et les institutions de l’Etat, a affirmé la présidente de la région de Guelmim-Oued Noun, Mbarka Bouaida.


SM le Roi Mohammed VI accorde un intérêt particulier à ce chantier stratégique qui doit être rapidement mis en oeuvre, a indiqué Bouaida ajoutant que le message royal adressé aux participants aux premières assises nationales de la régionalisation avancée à Agadir, qui visent à faire le suivi et l’évaluation de la régionalisation, a mis l’accent avec clarté sur l’importance de la régionalisation, sa philosophie et la nécessité de sa mise en oeuvre. « C’est un projet de société pour le développement de toutes les régions du Royaume », a-t-elle souligné.

Après avoir rappelé les étapes de développement franchies par la régionalisation au Maroc, à la lumière des dispositions de la Constitution de 2011 et la loi organique 111.14 relative à l’organisation des régions, a relevé que l’application saine de cette charte permettra une mise en oeuvre rapide de la régionalisation.

Bouaida a fait savoir que la réussite et l’application saine de la régionalisation avancée impliquent une définition précise des attributions des régions, le financement de ses projets ainsi que la mise en place de ses structures administratives et le renforcement de ses ressources humaines pour l’accompagnement de l’action régionale.

Lire aussi : Agadir : Le message de Sa Majesté le Roi aux participants aux 1ères Assises nationales sur la régionalisation avancée

Concernant la région de Guelmim-Oued Noun qu’elle préside, elle a mis en relief les projets structurants qui y ont été lancés et qui s’inscrivent dans le cadre de la régionalisation avancée, dont la voie express Tinzit-Laâyoune et qui reliera non seulement la région de Guelmim-Oued Noun aux provinces du Sud mais aussi le Maroc à l’Afrique. Elle a également rappelé les autres grands chantiers en cours de réalisation dans la région, notamment l’hôpital régional, la faculté d’économie ainsi que les projets du tourisme rural. Et d’ajouter que l’ouverture de l’aéroport de Guelmim permettra de relier cette région aux grandes villes du Royaume et d’autres pays étrangers et facilitera le déplacement des citoyens originaires de cette région et vivant dans ces pays.

Bouaida a assuré que le nouveau projet de développement va poser les jalons d’une nouvelle étape de développement au Maroc.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

« Trophées Ana Maâk » d’Attijariwafa bank : 15 lauréats primés

Article suivant

La Charte Nationale de la Déconcentration Administrative : dix points importants