Bourse

Bourse de Casablanca: Le volume des échanges chute en avril

Drainé à hauteur de 97,2 % sur le marché central, le volume transactionnel transigé sur le marché Actions casablancais s’est établi à 2,21 milliards DH, en avril dernier, en régression de 18,8 % par rapport à un mois auparavant. « Par compartiment, les échanges sur le marché central ressortent à 2,14 milliards DH, en dépréciation de 20,3 % comparé au mois de mars écoulé, alors qu’ils se trouvent en augmentation de 63,1 %, par rapport la même période de 2015″, relèvent les analystes du Crédit du Maroc Capital (CDMC) dans leur « Bilan mensuel marché Actions-Avril 2016 ». Dans cette lignée, 52,5 % des transactions négociées sur le marché officiel ont été captées par les valeurs Itissalat Al-Maghrib (IAM), Attijariwafa bank, Addoha et Banque Centrale Populaire (BCP).


Les analystes financiers ont noté, dans ce cadre, que l’envolée de la cote casablancaise durant le mois d’avril trouve son origine dans l’appréciation des secteurs phares du Masi, à savoir: les « Banques », les « Télécommunications », le « Bâtiment & Matériaux de Construction » et l’ « Immobilier ». Ces derniers canalisent, conjointement, près de 62 % de la capitalisation flottante totale avec des poids respectifs de 35,15%, 20,51 %, 15,35 % et 6,03 %,.

Pour sa part, la valorisation globale du marché franchit le seuil symbolique des 500 milliards DH, pour s’établir à 502,75 milliards DH, en appréciation de 6,88 %  par rapport au 31 mars dernier. De son côté, le volume quotidien moyen n’a pas dépassé 105,01 millions DH, contre 118,06 millions DH un mois plus tôt. La place boursière casablancaise a accéléré sa tendance haussière, entamée depuis février dernier, et clôture le mois écoulé sur une croissance notable de 6,9 % du Masi à 9.975,72 points.

Après un mois d’avril marqué, notamment, par la baisse observée des bons du trésor (BDT), les analystes du CDMC estiment « qu’un éventuel mouvement de prise de bénéfices devrait s’opérer sur la Bourse durant le mois de mai et ce, en l’absence de tout événement à même de ranimer le marché ».

 
Article précédent

Les promesses d'Elalamy au secteur de l'offshoring

Article suivant

COP22 : Trois organismes internationaux s'allient au Maroc