International

Bouteflika a démissionné

Abdelaziz Bouteflika ne « rule » plus. Le Président algérien, contesté depuis longtemps par les Algériens, a enfin présenté officiellement, ce mardi, sa démission au président du conseil constitutionnel, selon l’agence de presse APS citant la présidence algérienne.


Le Président algérien a mis ainsi fin à deux décennies de règne en Algérie. Sous la pression du peuple algérien, Abdelaziz Bouteflika, 82 ans, qui a été aussi lâché par l’armée, s’est vu contraint de céder finalement. Il a démissionné mardi soir, rapporte l’AFP, citant les médias officiels.

Presque inerte depuis un AVC en 2013 mais qui en février entendait encore briguer un cinquième mandat, « a avisé officiellement le Conseil constitutionnel de la fin de son mandat de président de la République » à partir « d’aujourd’hui », mardi, a indiqué en soirée un bandeau déroulant sur la télévision nationale.

L’agence de presse officielle APS a indiqué de son côté que le président de la République avait « notifié officiellement au président du Conseil constitutionnel sa décision de mettre fin à son mandat ». Selon la Constitution, c’est le président du Conseil de la Nation (chambre haute), Abdelkader Bensalah, 77 ans, qui assurera l’intérim durant une période maximale de 90 jours au cours de laquelle une présidentielle doit être organisée.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Elle fait l'actu : Leila Lalami, écrivaine marocaine d’expression anglaise

Article suivant

Ford mise sur l’électrique pour reconquérir l’Europe