ConsommationFlash-eco

Boycott : création d’une commission d’examen des prix

Le Chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani a annoncé mardi 15 mai 2018 à Rabat la création d’une commission chargée de l’examen des prix des produits les plus commercialisés et les plus demandés sur le marché afin de proposer des solutions à même d’alléger la pression sur le pouvoir d’achat des ménages.


Répondant à une question sur « la politique publique relative à la protection du consommateur », lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des conseillers, Saâdeddine El Othmani a souligné la détermination du gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour défendre les intérêts des citoyens, appelant les producteurs d’aliments à forte consommation, ainsi que les professionnels de la distribution et les commerçants à entreprendre des initiatives pour baisser les prix, alléger le fardeau sur le panier des ménages et booster la consommation intérieure.

Concernant « la campagne du boycott de certains produits », le Chef du gouvernement a affirmé « suivre avec grand intérêt le boycott de certaines marques commerciales avec lequel les citoyens ont interagi », soulignant que « contrairement à ce que certaines allégations, le gouvernement n’a jamais été contre le citoyen, mais reste à jamais attaché à la défense des intérêts de l’ensemble des citoyens, toutes catégories confondues, mais également de ceux de l’économie nationale, en tant que gouvernement responsable et émanant de la volonté populaire ».

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Perturbation du trafic matinal du tramway de Casablanca

Article suivant

Le CMI lance le paiement multicanal des taxes