Il fait l'actu

Brahim Soua, Directeur général d’Alstom Maroc

La filiale marocaine du groupe français Alstom, qu’il dirige, passe à la vitesse supérieure. L’entreprise entend, en effet, augmenter la capacité de production de Cabliance de 40%. Une décision qui se traduira par la création de 60 emplois au niveau de l’usine de Fès. L’objectif de l’industriel français, qui détient Cabliance à 100% depuis qu’il a racheté les parts du groupe Nexans en avril 2016, est d’être prêt à supporter la montée en régime des commandes. Alstom, qui nourrit de grandes ambitions sur le marché marocain, souhaite également se diversifier en développant d’autres métiers et aussi en formant les ressources à la fabrication d’équipements, de coffres, d’armoires électriques etc. Il faut dire qu’avec le marché de la LGV (Ligne à Grande Vitesse) et l’extension du tram pour la phase 2, il y a beaucoup à faire pour l’industriel qui engagera de nouveaux investissements pour soutenir ses ambitions.

 
Article précédent

Et de deux pour l’Ecole Belge de Casablanca

Article suivant

CAN 2017 : le Sénégal, premier qualifié au second tour