Santé

Brésil : Yaravirus, le génome qui n’avait jamais été catalogué

Des chercheurs brésiliens ont découvert un virus dont 90% des gênes nous sont encore inconnus. Ce virus s’appel Yaravirus, du nom de la déesse Yara, reine de l’Amazone et mère de toutes les eaux.


C’est un nouveau type de virus, jusque-là non identifié, selon les premiers résultats de l’étude pré-publiée sur Biorxiv. « Contrairement à ce qui est observé dans les autres virus d’amibe qui ont été isolés, le Yaravirus n’est pas représenté par une large/grande particule et un génome complexe, mais porte en même temps un nombre important de gènes jusqu’ici jamais identifiés », expliquent les scientifiques.

Un virus inoffensif pour l’homme selon les scientifiques a été découvert dans le lac artificiel Pampulha de la ville brésilienne de Belo Horizonte. Yaravirus est similaire au Tupanvirus, découvert en 2018 par les virologues Bernard La Scola et Jônatas Abraha, qui défiait les connaissances scientifiques des chercheurs par sa grande taille et par sa complexité génétique et qui était lui aussi inoffensif.

La quantité de protéines inconnues qui composent le nouveau virus reflète la variabilité du monde viral et le nombre de nouveaux génomes viraux à découvrir. « Le yaravirus élargit nos connaissances sur la diversité de l’ADN des virus », expliquent les auteurs. Aucun lien n’a été trouvé entre le génome du Yaravirus et 8.525 autres métagénomes. « La distance phylogénétique entre le yaravirus et tous les autres virus met en évidence notre analyse encore préliminaire de la diversité génomique », concluent-ils.

 
Article précédent

Ismail Bensouda, fondateur de GDA : « Il est temps que la Data Science s’impose dans toutes les grandes entreprises »

Article suivant

Casablanca abrite la 4ème édition des Matinées de l’industrie