Immobilier

Le britannique Benisha plie bagages

Quelques mois à peine après avoir lancé la commercialisation de son projet de résidences touristiques à Agadir, le groupe britannique Benisha décide de se retirer du Maroc. En effet, ce groupe immobilier, présent au Maroc depuis 1999, cherche des repreneurs pour la totalité du capital de sa filiale marocaine Benisha Development Compagny Morocco (BDCM) en charge du projet Dominium Condo Hôtel Agadir. Ce dernier consiste à construire dans la zone balnéaire Founty (à la baie d’Agadir), un complexe résidentiel composé de 164 appartements doté d’un service d’hôtellerie haut de gamme (accueil permanent, conciergerie, ménage, SPA, piscine, bars…) et géré par des professionnels de la gestion touristique.


Dominium Condo Hôtel Agadir devait être livré en fin 2017 pour des acheteurs, notamment étrangers, désireux d’investir dans la pierre avec une rentabilité intéressante plus ou moins garantie. En gros, l’acquéreur d’un appartement du RIPT (Résidence Immobilière de Promotion Touristique) donne obligatoirement son bien en location à la société de gestion hôtelière désignée par le promoteur et ce, sur une durée minimum (9 ans pour ce projet-ci). En contrepartie, il reçoit un loyer modéré fixe (que l’appartement soit loué ou non), un revenu complémentaire en fonction des performances d’exploitation du Condo hôtel et, enfin, un droit de jouissance d’un appartement équivalent égal à 4 semaines par an.

Au stade actuel des dernières retouches des gros œuvres, ce projet que BDCM rumine dans ses plans depuis 2007 mais qui n’a obtenu qu’en 2013 le statut de RIPT, a déjà consommé près de 80 millions de dirhams d’investissement (entièrement en fonds propres). Pour le mener à son terme, BDCM aurait dû investir un montant complémentaire à peu près équivalent, mais le décès prématuré il y a quelques semaines d’un des deux associés de la maison mère a vraisemblablement intimé un changement d’orientation. Affaire à suivre donc.

 
Article précédent

Classement Web des universités africaines : la première institution marocaine au 31ème rang

Article suivant

Challenge 589