Automobile

Bruno Le Maire critique les constructeurs qui assemblent des véhicules en Turquie, Slovaquie et au…Maroc !

Le ministre n’apprécie pas que deux best-sellers des constructeurs français soient fabriqués à l’étranger.


Le ministre français de l’Economie n’est pas content de la stratégie de Renault et PSA et l’a fait savoir devant l’ensemble des professionnels de la filière automobile. Bruno Le Maire leur reproche de ne plus produire en France leurs best-sellers, la Renault Clio et la Peugeot 208, rapporte bfmtv.com.

« Ce modèle de développement est un échec », a estimé le ministre de l’Economie en faisant référence à la 208 fabriquée dans l’usine de Kénitra et en Slovénie à Trnava et la Clio assemblée à Bursa en Turquie. « Qu’est-ce que cela veut dire ? Nous produisons et nous assemblons au Maroc, en Slovaquie en Turquie pour réimporter en France à des fins commerciales. Je ne me satisfais pas d’un modèle où les deux véhicules les plus vendus en France -la Clio et la 208- ne sont plus produits en France. Ce modèle de développement est un échec », a ajouté Bruno Le Maire.

Lire aussi : Peugeot 208 : sa commercialisation débute incessamment

bfmtv.com rappelle que les constructeurs justifient en partie cette politique pour des raisons de coûts de production. Mais pour le ministre, il s’agit d’un double échec. « Un échec économique, car il a conduit à délocaliser notre production et à détruire des emplois. La France est le pays d’Europe qui a le plus délocalisé son industrie automobile durant la dernière décennie. Un échec écologique, car il a conduit à l’augmentation des émissions de CO2 ». Bruno Le Maire se veut catégorique : « Nous ne voulons plus de ce modèle ».

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Agadir continue à attirer les touristes

Article suivant

La loi sur l'accès à l'information sera applicable en mars 2020