Economie

BTP : le check-up de la DEPF

Le secteur peine encore à retrouver la forme, à cause de l’impact de la crise sanitaire. Selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), les ventes de ciment, indicateur principal de la santé du secteur du bâtiment et travaux publics (BTP), ont enregistré un repli de 10,9% au terme des onze premiers mois de l’année 2020.


Selon la DEPF (ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration), les ventes de ciment, principal baromètre du secteur du bâtiment et travaux publics (BTP), ont reculé de 10,9% au terme des onze premiers mois de cette année, après -25,1% à fin mai et +3,1% un an auparavant. On apprend que ces ventes ont repris avec le déconfinement progressif (+33% en juin, +18,6% en août, +7,8% en septembre et +6,7% en novembre 2020), mais sans pour autant absorber la forte chute observée lors des mois de plein confinement (-44% courant les mois de mars à mai 2020).

Lire aussi| Maroc-Israël : des secteurs à fort potentiel identifiés

 En ce qui concerne les crédits à l’immobilier, les statistiques de la DEPF montrent qu’ils préservent leur évolution positive, enregistrant une hausse de 1,8% à fin octobre 2020, après +3,2% il y a une année. Cette progression recouvre un accroissement des crédits à l’habitat de 2,6% après +2,2% à fin septembre 2020, allégé par le retrait de ceux accordés à la promotion immobilière de 0,3%.

Lire aussi| Coronavirus : un premier scanner de dépistage au Maroc

 
Article précédent

Replay. L'émission "Ach Waqe3" du mardi 29 décembre 2020

Article suivant

Choiseul Africa 2020 : voici les 9 Marocains du Top 100 des leaders économiques africains