Société

[Vidéo] C.I.N. comme garantie : ce que dit la loi [MFM Radio]

Les trois animateurs de l’émission Sbah lkhir ya bladi diffusée du lundi et vendredi de 7h à 9h sur MFM Radio se sont penchés sur un acte largement pratiqué par les marocains.


Pourtant puni par la loi, le fait de présenter la Carte d’Identité Nationale (C.I.N.) comme garantie est largement pratiqué. Or, comme l’explique Khaoula Daho, il est permis de présenter sa Carte uniquement aux agents de la police et aux gendarmes. « Il suffit que la personne détenant les C.I.N. de plusieurs citoyens soit dénoncée pour qu’elle soit poursuivie en justice car elle ne dispose pas d’une autorité légale », explique l’animatrice.

Lire aussi | Croissance économique et rationalisation des choix budgétaires : cas du Maroc [Tribune]

Les animateurs ont également prévenu contre l’usage des photocopies de la C.I.N. Un auditeur a ainsi raconté sa mésaventure. Il se retrouve aujourd’hui en train de payer quatre crédits qu’il n’a pas contractés à cause de la falsification d’une photocopie de sa Carte. Dans ce sens, Ilham Zidouhia précise qu’il faut barrer la photocopie de la C.I.N., comme ce qui se fait avec les chèques. Elle ajoute qu’il faut également préciser, sur la photocopie, la raison pour laquelle elle a été présentée et le nom de l’organisme qui va la détenir (usage au profit d’un organisme de crédit, candidature à un poste…)

 
Article précédent

Croissance économique et rationalisation des choix budgétaires : cas du Maroc [Tribune]

Article suivant

Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, mardi 24 novembre