Justice

Cambriolage du cabinet de Me Moretti :« Je ne sais pas ce qu’ils sont venus chercher…»

Est-ce un nouveau rebondissement dans l’affaire de chantage contre le Roi Mohammed VI ? Le cabinet parisien d’Eric Dupont Moretti, l’avocat français qui défend le Souverain dans l’affaire d’extorsion de fonds et de chantage pour laquelle les journalistes Éric Laurent et Catherine Graciet sont poursuivis, a été cambriolé dans la nuit de samedi à dimanche.
 
Contacté par Challenge.ma, M. Moretti, fidèle à lui-même, s’est montré serein, « Je ne sais pas ce qu’ils sont venus chercher, et en plus mes ordinateurs sont très sécurisés », nous a-t-il confié. Me Moretti précise qu’il n’est pas « seul dans le cabinet, et qu’il le partage avec d’autres avocats ». Et d’ajouter, les objets volés se limitent à « deux ou trois trucs sans importance ». « Il ne faut pas fantasmer, je ne m’inquiète pas,  l’enquête est en cours », conclut-t-il.
Il faut souligner que depuis le début de cette affaire, la partie marocaine est restée imperturbable, face aux accusations des journalistes mis en examen d’abord, et contre les recours déposés par la suite par leurs avocats pour contester et demander l’annulation des enregistrements des rencontres entre l’émissaire du palais et les deux journalistes.
Pour rappel, l’affaire remonte au 23 juillet dernier, jour où le journaliste français Eric Laurent a contacté le palais royal et sollicité un entretien avec l’un représentant des représentants  car il avait « des choses importantes à demander ».
 
Article précédent

Assurances : Les grandes tendances pour l’année 2015

Article suivant

Aid El Adha : 8,8 millions de têtes pour une demande de 5,3