Agriculture

Campagne agricole: les importations de céréales en hausse de 49% sur les 7 premiers mois de 2020

Les importations de céréales ont connu un pic sur les 7 premiers mois de l’année en cours. Le Royaume a dû en effet recourir à l’importation pour combler le déficit enregistré à cause de la sécheresse ayant touché la campagne agricole en cours.


Pour faire face à la mauvaise campagne céréalière de cette année due à la sécheresse, le Maroc a été obligé d’importer plus de céréales. Ainsi, d’après les données officielles récemment publiées par l’Agence nationale des ports (ANP), les importations de céréales se sont élevées à 5,9 millions de tonnes (59 millions de quintaux) du début de l’année jusqu’à la fin juillet dernier, soit une augmentation de 49% par rapport à la même période de l’an dernier.

Lire aussi|Nouveau partenariat entre Ericsson et l’UNICEF

Ces chiffres officiels montrent que le port de Casablanca est parmi ceux ayant reçu le plus gros volume d’importations de céréales, avec environ 3,4 millions de tonnes (34 millions de quintaux), soit plus de 56% des importations totales de céréales. De même, les ports de Jorf Lasfar, Nador, Agadir et Safi ont reçu des navires chargés de tonnes de céréales importées de plusieurs pays d’Europe et d’Amérique.

Lire aussi|Transavia France reprend ses vols vers le Maroc

L’ANP précise que ces ports ont tous enregistré une augmentation du volume de trafic. Soulignons que la production nationale de céréales au cours de la campagne en cours ne devrait pas dépasser les 30 millions de quintaux, soit une baisse de 42% par rapport à la campagne agricole précédente. Il est à rappeler que l’Exécutif tablait sur un rendement céréalier de l’ordre de 70 millions de quintaux pour l’année 2020 (PLF 2020).

 
Article précédent

Maroc Numeric Fund poursuit ses cessions de start-up

Article suivant

L'Afrique en mouvement : accélérer l'avenir numérique de l'Afrique [Tribune]