Pandémie

Campagne de vaccination : le ministère de la Santé rassure sur le déroulement de l’opération

A quelques jours du lancement de la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus, le ministère la Santé tient à rassurer sur le déroulement de l’opération.


Selon Ahdi Mahjoub, Directeur de l’approvisionnement au ministère de la Santé, toutes les ressources humaines et matérielles nécessaires ont été mobilisées pour mener à bien la campagne nationale de vaccination anti-coronavirus. Il a fait cette déclaration le 25 janvier à Casablanca au début de la distribution des premières doses du vaccin sur les différentes régions du royaume. Notons que plusieurs responsables du ministère étaient présents dans les locaux de la Régie autonome des frigorifiques de Casablanca (RAFC) où les vaccins sont stockés dans des conditions de sécurité très renforcées, et ont détaillé le dispositif mis en place concernant les moyens humains mis à contribution, les capacités logistiques et techniques déployées ainsi que la nature des partenariats avec les opérateurs du secteur privé impliqués.

Lire aussi| Vaccin : début de la distribution sur les régions

« Suite aux Hautes orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et dans le cadre de la stratégie nationale de vaccination contre le Covid-19, le ministère de la Santé a mobilisé d’énormes moyens humains, logistiques et techniques pour réussir cette opération », a déclaré Ahdi Mahjoub. « Cette opération, qui connaît la mobilisation de médecins, pharmaciens, infirmiers, techniciens et administratifs, a nécessité la mise en place de partenariats avec le secteur privé pour bénéficier de son expertise sur les plans logistique et technique », a-t-il ajouté. Il a aussi fait état de la mise à disposition du ministère de la Santé d’une capacité de stockage qui dépasse les 50.000 m3. En ce qui concerne la contribution des délégations, notons que la capacité du stockage des pharmacies provinciales et des centres de vaccination a été mise à niveau et ce, par l’acquisition des moyens techniques et installations frigorifiques importantes.

Lire aussi| Dr Tayeb Hamdi : «les laboratoires privés ne peuvent pas détecter la nouvelle souche du coronavirus»

« Nous avons eu l’occasion d’approvisionner les différents centres par les produits pharmaceutiques nécessaires (moyens de protection et d’hygiène) pour garantir le bon déroulement de cette opération », a-t-il assuré. Sur le plan du système d’information, Ahdi Mahjoub a mis en exergue la mise en place des applications informatiques qui permettent un suivi numérique de toute l’opération, de la réception à la livraison, avec un suivi de la température pour assurer la conservation adéquate du vaccin selon les normes internationales. Pour rappel, le Maroc a reçu, vendredi dernier, une première livraison du vaccin britannique Astrazeneca, fabriqué en Inde, et il devrait réceptionner, le 27 janvier, la première livraison du vaccin SinoPharm, en provenance de Chine.

 
Article précédent

Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, lundi 25 janvier

Article suivant

Hallucinations algériennes