Sport

CAN 2017: la CAF sonde le Maroc pour un plan B

Selon Jeune Afrique, en coulisses, la Confédération africaine de football (CAF) envisage un plan B. L’instance dirigée par Issa Hayatou a sondé discrètement le Maroc afin de savoir s’il pourrait suppléer le Gabon au cas où la situation y demeurerait tendue, indique le magazine panafricain.
D’après ce dernier, alors que le Gabon est en proie à des troubles au lendemain de l’élection d’Ali Bongo Ondimba à la présidence de la République, la Confédération africaine de football (CAF) se veut rassurante quant à la tenue de la CAN 2017 au Gabon (14 janvier-5 février). En effet, le Maroc est un des seuls pays d’Afrique à disposer des infrastructures nécessaires.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

OPCI : CIH Bank s’impatiente

Article suivant

Danilo Annese aux commandes de Fiat Chrysler Automobiles Morocco