Sport

CAN 2019 : Les Lions de l’Atlas décidés à battre les Ecureuils cet après-midi

Après la phase de poules, le programme de la CAN 2019 de ce vendredi annonce le début des huitièmes de finale de la compétition. Les deux premiers matchs se jouerons cet après-midi et ce soir.


A 17H00 (GMT+1), le Maroc s’opposera au Bénin. Avec trois victoires en trois matchs en phase de groupes, les Lions de l’Atlas partent favoris. Mais c’est sans compter sur les Écureuils du Bénin qui, malgré les trois nuls enregistrés au premier tour, sont bien décidés à jouer leur chance à fond contre leur adversaire du jour.

Dans le second match de la journée, prévu à 20H00(GMT+1), le Sénégal affronte l’Ouganda. Un match que les Lions de la Teranga prennent très au sérieux au vu des trois prestations assez convaincantes des Cranes dans en phase de poules.

Hervé Renard : « la qualification est obligatoire ! »

Le sélectionneur des Lions de l’Atlas a déclaré en conférence de presse d’avant-match, à la veille de la rencontre contre le Bénin, que ce match ne sera pas facile et qu’il devait le jouer très sérieusement car le prochain tour sera une nouvelle compétition.

“Le match contre le Bénin sera difficile mais on est capable de gagner et passer en quarts de finale pour concrétiser le rêve des millions de Marocains”, a indiqué Renard.

“La compétition est rude et je vois le match contre le Bénin comme une finale qu’on doit gagner pour passer au prochain tour”, a-t-il ajouté, mettant l’accent sur l’importance de rester concentré tout au long du match et d’éviter les erreurs face à cette équipe qui s’est qualifiée d’un groupe relevé.

“Les joueurs sont prêts et on est en mesure de réaliser un résultat positif”, a souligné le technicien français, rappelant encore une fois l’importance de la concentration pour éviter toute surprise. Malgré sa méfiance, Hervé Renard a rappelé que la qualification face aux Écureuils était obligatoire !

Mbarek Boussoufa : « Les Lions souffrent en Egypte ! »

Le vétéran de l’équipe nationale a évoqué les difficultés rencontrées pour mener des matches en période de haute température. « La chaleur était un gros obstacle pour les joueurs, en particulier lors des premiers matches, lorsque la chaleur était à la hausse »

« Le temps du jeu n’est pas facile, surtout en première mi-temps à cause de la chaleur, mais les joueurs sont tous conscients et nous sommes habitués aux circonstances », souligne Boussoufa.

« Ce n’est pas important de savoir qui est le meilleur joueur ou buteur de l’équipe. La phase de groupes est terminée. La seule chose qui compte, c’est de se qualifier », a déclaré la star marocaine lors de la conférence de presse.

A noter que concernant la participation de Khalid Boutaib à ce match décisif, Hervé Renard a affirmé qu’il sera prêt pour les quarts de finale en cas de qualification.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

La simplification des procédures administratives au menu du Conseil de gouvernement

Article suivant

Bientôt une zone industrialo-logistique à Zenata