Sport

CAN 2019 : Mbarek boussoufa raccroche les crampons

Elu à deux reprises homme du match lors des deux premières rencontres disputées par le Maroc à la CAN 2019, le meneur de jeu de l’équipe nationale marocaine, Mbark Boussoufa, prendra sa retraite internationale après l’échec cuisant de l’équipe nationale.


C’est ce qu’a annoncé le joueur dans une interview accordée à France Football. “On fait notre maximum pour aller loin et atteindre l’objectif fixé. Ça compte vraiment pour nous. Moi, c’est ma dernière chance parce que c’est ma dernière CAN”, avait-il confié avant la rencontre du Bénin.

A 34 ans, Mbark Boussoufa est un joueur qui ne cesse de démontrer à quel point il est précieux. Travailleur infatigable du milieu de terrain, le natif d’Amsterdam est l’un des lions les plus expérimentés de la bande d’Hervé Renard et compte à son actif plus de 100 sélections. Boussoufa est également capitaine adjoint de Mehdi Benatia.

Il est à rappeler que le joueur, qui évolue avec Al Shabab aux Emirats Arabes Unis, avait fait ses débuts en équipe nationale en mai 2006 contre les Etats-Unis.

 
Article précédent

Le PAM : un échec programmé

Article suivant

CAN 2019 : L'élimination des Lions de l'Atlas tue un fan marocain à Khenifra