A la uneBien-être

Canicules, vagues de chaleur : 4 fausses bonnes idées

Faces aux différentes vagues de chaleur que connaît notre pays et les différentes alertes pour les jours à venir, il est important de prendre ses précautions afin de ne pas tomber malade et souffrir de cette chaleur. Dans plusieurs provinces du Royaume, des températures atteignant entre les 42 et 45°C sont prévues dans les jours et semaines à venir. Que faire ou ne pas faire face à ces vagues de chaleur?


4 fausses bonnes idées qu’on reçoit souvent (par le médecin urgentiste Gérald Kierzek) :

1.Prendre une douche froide

Prendre une douche froide n’est pas une bonne idée. On a l’impression qu’on va se refroidir mais on risque de créer un choc thermique. Notre corps a horreur des variations des températures dans un sens ou dans l’autre. Il est donc conseillé de prendre une douche à température afin d’éviter les efforts, une fatigue… pour que notre organisme se remette à la température qui est de 37 degrés. Donc ni une douche trop chaud ni une douche trop froide.

2. Boire énormément d’eau

Boire plus de 3 litres n’est pas une bonne idée en période de canicule ou de fortes chaleurs. Il faut boire de 1,5 à 2 litres d’eau par jour. Si on boit trop, soit plus de 3,4 ou 5 litres par jour on court des risques d’intoxication et de noyade intérieure en particulier chez les personnes âgées. On appelle ce phénomène l’hyponatrémie. Cela veut dire que le sel qu’on a à l’intérieur du corps, si on boit trop, va se diluer. Cela donne des œdèmes au niveau du cerveau. Il faut s’hydrater avec des boissons qui sont à température ambiante. Il faut donc éviter des boissons très glacées. Le meilleur recours est de prendre des boissons dont la température est autour de 12,14 degrés par exemple.

Lire aussi| À lire si vous ne savez pas quoi penser des vaccins COVID19

3. Mettre sa clim à fond

Le problème avec la clim, c’est la grosse différence de températures. Notre corps a du mal à supporter cette différence de température entre l’extérieur et l’intérieur. Non seulement pour des raisons écologiques, mais aussi pour des raisons physiologiques le corps a besoin d’avoir une température à peu près constante. Par exemple, s’il fait très chaud à l’extérieur il ne faut pas créer un choc de 15 degrés de température.

5. Mettre le ventilateur proche de soi

Si on met le ventilateur trop près de soi, on risque d’avoir une irritation des voies aériennes. Par exemple, quand on est dans un avion, on sait très bien qu’on a un peu mal à la gorge et qu’on risque un certain nombre d’infections bénignes. Le ventilateur chez les personnes âgées ou qui ont le cœur un peu fragile, c’est pas forcément une très bonne idée. Donc il faut plutôt l’éloigner.

 
Article précédent

Le patron de l’OMS s’est exprimé devant les membres du CIO

Article suivant

Pegasus. Les pseudos révélations ne valent rien