Société

Cannabis : le Maroc peut en tirer 100 milliards de DH en cas de légalisation

Le Maroc pourrait drainer 100 milliards de dirhams de revenus de la culture du cannabis en cas de légalisation et organisation du secteur, selon un rapport de l’institut Prohibition Partners cité par le quotidien Al Massae.


Selon le même rapport, le potentiel du marché en Afrique est évalué, en cas de légalisation, à 7,1 milliards de dollars à l’horizon 2023. Sept pays africains sont concernés, notamment le Maroc, l’Afrique du Sud, Lesotho, Nigéria, Malawi, Ghana et la Zambie.

Lire aussi : Légalisation du cannabis : un fort potentiel économique prêt pour exploitation en Afrique

Le rapport, qui s’est basé sur des données révélées par le bureau de l’ONU spécialisé dans la drogue et le crime, indique que 80% de la production du cannabis au Maroc étaient destinés à l’export en 2017, tandis que les 20% restants sont réservés à la consommation locale et ce, malgré qu’elle soit interdite par la loi.

Et de préciser qu’entre 90.000 et 140.000 familles vivent de la culture et de la commercialisation du cannabis dans le nord du Maroc, et emploie environ 800.000 personnes, notant que la valeur d’un kilogramme de cannabis brut est estimée à 8 dollars.

Lire aussi : Canada : Le cannabis coûte plus cher depuis sa légalisation

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

D’un Ramadan à l’autre, le long chemin du foot marocain

Article suivant

Marrakech-Safi : 55 millions de dollars de la Banque Mondiale pour l'employabilité des jeunes