High-Tech

Canon EOS C300 Mk II : Cameramen dreamin’

C’est la nouvelle Canon sur le marché MENA. La 300 C est une caméra professionnelle, qui ne cache pas ses ambitions. Légère, restant “fraîche”, elle dispose de plusieurs modes de réglage de netteté de l’image. Un choix judicieux… pour les professionnels.


Sentir le poids d’une caméra sur l’épaule, la chaleur de la batterie, l’odeur du film et observer le regard des adolescents qui jouent une scène. Disons-le franchement, depuis les années 50, quand les appareils d’image se sont démocratisés, presque tout le monde se rêvait en JJ Abrhams, qui, à la manière de Stephen King, se dévoile dans son film de SF “Super 8”.  Avec la EOS C 300 Mark II, Canon ne propose pas un jouet pour enfants. L’appareil tient plutôt de l’outil de travail pour professionnels de l’image, pour artistes confirmés et même pour les étudiants en cinéma. Sur le papier, le successeur du C 300 sorti en 2012, tient la route et se met à la page des nouveaux standards d’images en vogue. La caméra filme en 4K Ultra Haute Définition (3840 x 2160 pixels) et en 4K Cinéma (4096 x 2160 pixels). À ce niveau de contraste et de netteté d’image, seul le talent individuel est en cause. Les TV étrangères et les professionnels de Hollywood, ne pourront pas cracher dessus.
Alors? Surclassé pour un usage personnel? Clairement oui! A moins d’avoir des actions dans une chaîne Youtube à 1 million d’abonnés, l’achat ne se justifie pas pour un usage privé, à moins de vouloir réellement  se faire plaisir. En matière de capteur, Canon a équipé la bête d’un Super 35 mm (102.400 ISO) et de la technologie AF CMOS, avec assistance à la mise au point. Autre point fort: le C 300 propose une “balance des blancs” automatique et un autofocus avec détection des visages. Vous avez dit News? Avec cette combinaison de légèreté, de “fraîcheur” du boîtier refroidi de manière efficace, et de netteté; l’appareil est très clairement un “plus” pour les journalistes “chasseurs d’images” qui peuvent transporter leur matériel et filmer dans toutes les conditions, même les plus “extrêmes”.
Question ergonomie, le constructeur japonais fait dans le classicisme avec un boîtier modulaire, qui le rend réellement polyvalent. Là encore, avec près d’une centaine d’objectifs compatibles, l’appareil est encore une fois un choix judicieux pour différents usages. Ils recrutent dans les agences de publicité?

Prix: NC

 
Article précédent

Challenge 524

Article suivant

Panasonic SC PM500EF K : Mini-chaîne dock MP3