Transport

Careem : 10 millions d’utilisateurs en 5 ans

Careem souffle sa 5ème bougie. L’occasion pour l’entreprise de mise en relation par application smartphone des chauffeurs privés et leurs clients de faire le bilan.


L’entreprise dubaïote affirme que parmi ces réalisations, il y a la facilitation du transport pour plus d’1 million de personnes. Careem prétend avoir révolutionné le secteur de transport dans la région. Au cours des 5 dernières années, l’entreprise qui compte 250.000 capitaines (chauffeurs) a enregistré un pourcentage de progression de l’ordre de 30% sur une base mensuelle. Ce qui l’a poussé à élargir son champ d’activité à pas moins de 8 villes dans la région du Moyen-Orient, Afrique du Nord, Turquie et Pakistan. Careem ajoute prévoir, en fonction du volume de ses investissements et de sa valeur actuelle de marché, poursuivre sa collaboration avec les principales entreprises nationales et internationales à travers l’échange mutuel d’investissement et d’expertises pour porter sa valorisation à 1 milliard de dollars.

Depuis son lancement en juillet 2012, Careem garantit des services de transport à plus de 10 millions d’utilisateurs dans les différents pays de la région. La société répond actuellement aux besoins de ses clients dans plus de 80 villes dans 13 pays. Careem est parvenue à maintenir son développement et son innovation tout au long de ces 5 années d’existence grâce aux services uniques qu’elle propose dans la région. Il y a par exemple la reconnaissance faciale du capitaine pour assurer la sécurité des usagers, la possibilité du paiement par espèce ou même l’utilisation de véhicules spécifiques pour les personnes à mobilité réduite ou munis de sièges pour bébés. Careem est devenue, en parallèle, parmi les investisseurs les plus engagés en matière de protection de l’environnement dans la région. Elle vient d’ailleurs de consacrer une enveloppe de 500.000 dollars pour des projets environnementaux en Egypte.

Le succès de Careem est considéré dans la région comme une source de financement supplémentaire. La société a justement ouvert son capital en décembre 2016 à des investisseurs parmi les plus connus dans les monde : Rakuten, Kingdom Holding, et Daimler AG. Elle entre ainsi dans le cercle fermé des entreprises dans lesquelles ont été investis 1 milliard de dollars. Elle est ainsi considérée comme l’unique société au Moyen-Orient qui intègre cette liste.

 
Article précédent

Bank Assafa muscle sa communication

Article suivant

Maroc Export planifie un programme d'actions pour le marché nigérian