Business

Carré Eden: 80 % du projet déjà commercialisé

L’année 2014 qui devrait voir l’ouverture du Carré Eden à Marrakech s’annonce prometteuse pour les porteurs du projet.  Ils ont pu écouler plus des trois quarts du projet en attendant d’atteindre les 100 % d’ici la fin de l’année. 


L

a dernière ligne droite s’agissant des travaux d’achèvement du projet Carré Eden est amorcée. Un complexe multifonctionnel situé en plein cœur du Gueliz, quartier emblématique de Marrakech, à l’endroit même qui accueillait anciennement l’ancien marché des roses et de produits frais. «Avec ce projet, nous espérons valoriser le quartier et lui donner un second souffle autour», précise Mehdi Jennane, directeur du projet lors d’une visite de chantier concocté par le promoteur à l’attention de la presse. Et d’ajouter : «ce complexe multifonctionnel devrait contribuer au développement économique de la ville avec à la clé de nombreux emplois directs». Un complexe qui s’étend sur une superficie de 100.000 m2 et qui a nécessité une enveloppe budgétaire de plus d’un milliard de dirhams supportée par Xavier Guerrand-Hermès à travers son entreprise Eden Développement, le reste du projet étant soutenu par le fonds Maghreb Siyaha, géré par Actif Invest, un opérateur local actif sur l’ensemble de la zone Maghreb et Afrique de l’Ouest. Dans le détail, ce complexe s’articule autour d’un centre commercial comprenant 60 boutiques avec de grandes enseignes de prêt-à-porter internationales et locales (H&M, Guess, Lacoste, Diamantine…). On y trouve également un supermarché (Carrefour Market), des aires de restauration. «Nous disposons environ de 15.000 mètres carrés de surface locative. Pour l’ensemble des opérateurs commerciaux présents dans le centre, nous avons opté pour un  système de location sans pas de porte», précise Mehdi Jennane. Quant à savoir quel est à ce jour le taux de remplissage commercial de ce complexe, il est estimé selon notre interlocuteur à 80% et devrait être de 100% d’ici la fin de l’année. Comme prévu et conventionné dans le cahier des charges par la ville et le promoteur, un marché du frais est prévu au sein du complexe, les commerces de ce site emblématique, dont la démolition avait suscité beaucoup d’émotion, devraient retrouver un espace qui leur sera dédié. Faut-il souligner que le site du marché de Gueliz appartenait au Conseil de la ville de Marrakech qui l’avait cédé suite à un appel d’offres de Eden Développement pour la bagatelle de 125 millions de DH. 

Un hôtel 5 étoiles

Le projet Eden, c’est aussi un hôtel cinq étoiles composé de 200 chambres dont 90 standards, 60 de luxe et 50 suites. Un hôtel placé sous la houlette de Radisson Blu Hotel, le 5ème opérateur mondial en matière de groupes hôteliers. Il sera doté, entre autres, d’une piscine à ciel ouvert, de salles de conférences et de restaurants. Par ailleurs, Carré Eden englobe aussi une offre résidentielle de 80 appartements et duplex. «Le prix au mètre carré n’est pas constant, mais se situe autour de 21.000 DH,  tout dépend de l’emplacement». Et de poursuivre : «nous avons des points forts qui nous permettent de proposer ce genre de tarifs. Quand vous êtes dans votre appartement et que vous avez accès à un supermarché, que vous pouvez profiter des installations du site, cela a un prix». Des ventes immobilières qui ont commencé au printemps dernier, les acheteurs étant répertoriés comme suit : de très nombreux européens, des marocains résidents à l’étranger, le reste étant dévolu aux acheteurs locaux. Et pour le stationnement, le projet inclut un parking de 700 places dont 600 publiques et 100 dédiées aux résidents. «Creuser le sous-sol n’est pas chose évidente, plus vous creusez, plus cela coûte cher», conclut notre interlocuteur. 

 
Article précédent

Budget: éviter le syndrôme grec à tout prix

Article suivant

Rekrute démocratise l'e-learning