Entreprises & Marchés

Casa Prestations entre en action

La société de développement local (SDL) a dévoilé ses chantiers prioritaires pour moderniser la métropole dans les cinq prochaines années. par Roland Amoussou


Jamal Chaarani, directeur général de Casa Prestations.

Casa Prestations a présenté ses chantiers prioritaires à la faveur d’une rencontre avec la presse, mardi 7 juillet à Casablanca. Les missions de l’entreprise créée par la Wilaya en novembre dernier sont multiples. Ainsi, dans la liste des priorités de cette société de développement local, figure la modernisation et l’amélioration du mobilier urbain de l’affichage. C’est un chantier prioritaire qui vise à réglementer le secteur de l’affichage publicitaire dans la métropole. L’objectif, est d’amener le secteur à contribuer davantage au revenu de la commune. Un appel d’offres a d’ores et déjà été lancé dans ce sens. Il s’agira, dans une première étape, de faire l’état des lieux des panneaux publicitaires de la ville, afin de recenser les différents acteurs qui exploitent ce créneau pour avoir une idée plus claire sur cette activité. La deuxième phase, permettra d’évaluer le potentiel de ce marché, et d’avoir un accompagnement juridique pour la mise en place de règlements qui vont régir l’activité d’affichage publicitaire et qui soit opposable à tout le monde. Et l’ultime étape permettra, quant à elle, d’avoir une visibilité sur les cinq prochaines années et trouver des solutions adaptées pour répondre aux problèmes. Casa Prestations entend doter chaque panneau publicitaire de la ville, de GPS. «On ne sera pas obligé d’aller sur le terrain pour savoir ce qui se passe au niveau de chaque panneau publicitaire», a expliqué Jamal Chaarani, directeur général de Casa Prestation. En clair, cette mission va permettre à la SDL d’avoir tous les scénarii d’évolution possibles, afin de moderniser le système de gestion de l’affichage publicitaire. «Toutes ces étapes sont échelonnées sur une période de 9 mois, donc d’ici 2016, tout cela devrait être prêt», a confié Jaafar Essabbane, directeur administratif et financier de la société de développement local. L’autre mission de Jamal Chaarani, concerne la restructuration de l’administration fiscale au niveau local. Ce chantier aboutira à une meilleure maîtrise de l’assiette, à une amélioration de la qualité des émissions. Il s’agit également là, d’assurer la mise en œuvre d’un système d’information fiscal intégré, qui permettra de réunir tous les acteurs concernés (Services de la commune, Trésorerie régionale, Direction régionale des Impôts). Sur le volet du troisième chantier, il est question de moderniser la gestion d’équipements économiques de la ville de Casablanca. Les sites concernés sont les abattoirs et marchés de gros de la métropole. Casa Prestations va organiser et mettre à niveau ces unités, et aussi élaborer une stratégie commerciale qui va permettre d’améliorer leurs revenus. L’équipe de Jamal Chaarani a également laissé entendre que sa mission consiste à mettre en place un système de vidéosurveillance et de carte magnétique au niveau des sites concernés et à veiller à l’application stricte des procédures d’accès qui seront limitées aux professionnels.

Améliorer les revenus de la ville

Aussi, des objectifs clairs en termes de chiffre d’affaires et d’amélioration du fonctionnement des abattoirs et marchés de gros seront fixés. L’amélioration et l’optimisation des ressources humaines constituent aussi une priorité pour Casa Prestations, qui entend réaliser un audit des RH, qui aboutira à la mise en place d’une stratégie RH globale. Il est également question de mutualiser les actions de formation continue, de contribuer à la réalisation de la cartographie des ressources humaines etc. La SDL a également la mission de mettre sur pied le processus de transformation numérique. Dans ce sens, Casa Prestations va contribuer à la définition d’une stratégie prospective et cohérente qui mettra la ville de Casablanca dans une démarche d’innovation numérique. Le top management de l’entreprise souligne qu’elle a, de même, un mandat pour accompagner les différentes autres entités du Grand Casablanca dans l’élaboration et la mise en place de leurs projets de transformation et d’informatisation. Et ce n’est pas tout, puisque la SDL va aussi mettre sur pied une police administrative communale. Il s’agit là de doter la commune de brigades de contrôle (Brigade de salubrité publique, Brigade de surveillance du stationnement, Brigade occupation du domaine public), avec les moyens humains matériels nécessaires. Pour mener à bien tous les chantiers, Casa Prestations bénéficie d’un budget de 62 millions de DH.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traite et les analyse. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

2,4 milliards de DH pour le doublement de la ligne ferrée Settat-Marrakech

Article suivant

Nouveauté Fiat 500 : La séduction renouvelée