Transport

Casablanca : Alsa ouvre une enquête sur le non-respect de la distanciation

Alsa Al Baida, opérateur de transport par autobus dans le Grand Casablanca, a annoncé vendredi l’ouverture d’une « enquête interne » après la publication d’une photo pointant le non-respect de la distanciation sociale dans l’un de ses bus.


L’enquête, qui déterminera « les circonstances » de l’incident, fait suite au « partage sur les réseaux sociaux d’une image montrant un autobus Alsa Al Baida avec un nombre qui semble dépasser le taux de 50% de remplissage selon la règle en vigueur, dans le cadre de la prévention de la pandémie du Covid-19 », a indiqué la société.

Lire aussi | ALSA dément la mise en service de bus importés hors zone européenne

L’opérateur assure qu’il « veille au respect le plus strict des mesures de préventions dictées par les autorités depuis la survenue de ladite pandémie » et souligne les efforts déployés pour appliquer la règle de 50% de la capacité de charge, même aux heures de pointe.

La société a également énuméré la désinfection des bus à chaque rotation et à la rentrée aux dépôts, la mise de gels désinfectants à la disposition des voyageurs et des conducteurs, ainsi que la sensibilisation et la formation de ces derniers aux mesures à respecter.

Lire aussi | Casablanca : Alsa signe un contrat de 10 ans

Pour rappel, en vertu du contrat de gestion déléguée au niveau de 18 communes de la métropole et sa région, Alsa, déjà présente dans plusieurs villes marocaines a entamé en avril dernier le déploiement d’une flotte provisoire de bus d’occasion et le retrait total des anciens, qui étaient dans un état déplorable.

Le contrat d’une durée de 10 ans, signé avec l’Etablissement de coopération intercommunale (ECI) du Grand Casablanca, stipule la mise en circulation à partir de début 2021 d’une flotte permanente de 700 bus neufs financés conjointement par les deux parties.

Avec MAP

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

BTP: la réforme du système de qualification et de classification des entreprises sur les bons rails

Article suivant

Economie : la Chine en passe de dépasser les Etats-Unis